Us et coutumes : Pourquoi deux tenues portées par la nouvelle mariée ?

De nos jours, dans certains milieux maliens, l’on assiste à un nouveau phénomène social : le port par la nouvelle mariée de deux tenues (le pagne Wax généralement de couleur bleue ou noire, et un pagne en Bazin ou tissu ordinaire  de couleur blanche), pendant les 15 premiers jours après leur sortie de la chambre nuptiale. Phénomène de mode ou rite ? 

Selon les traditionnalistes, la nouvelle mariée porte des tenues, durant les 15 jours qui suivent sa sortie de la chambre nuptiale, cela pour, non seulement faire la différence avec les femmes célibataires, mais surtout se mettre en valeur, se rendre plus belle et plaire encore à son mari. En effet, aujourd’hui, les nouvelles mariées s’habillent en pagne wax, généralement de couleur bleue ou noire, et un autre pagne de couleur blanche en Bazin. Sur la tête, elles portent un foulard traditionnel, conçu à base de coton ou du Bazin.

« Les pagnes sont portés durant 15 jours, afin que la femme soit plus admirables par son époux. Ce qui renforce davantage l’amour entre le jeune couple. En effet, la couleur blanche symbolise la pureté, c’est-à-dire, elle invite la nouvelle mariée à être propre de la tête au pied. Et l’enfant qui sera né pendant ladite période sera beau, intelligent et respectueux», confie le traditionnaliste Diarra.

Quant à Salimata Keita, une conseillère conjugale, les deux tenues portées par la nouvelle mariée, appelée en langue Bambara « Kilé Tandourou fini » est une pratique très ancienne, généralement pratiquée dans la région de Ségou. La vieille dame explique que ce n’est pas une pratique qui vient de l’ethnie Bambara. La preuve : les bambaras  le font rarement. Mais c’est plutôt une pratique très prisée dans les villages de la région de Ségou et environs.

Avec l’acculturation, les Ségoviens ont transporté la pratique à Bamako et autres grandes villes du pays. Et aujourd’hui, c’est devenu un effet de mode et on voit pratiquement des nouvelles mariées portées deux tenues, durant la première quinzaine de leur sortie de la chambre nuptiale, explique la magnabaga Keita.

Salimata Keita souligne qu’il y a des contraintes en portant les deux tenues : «elles ne doivent pas être brulés, et ne doivent pas être lavés jusqu’après les 15 jours. Ensuite, elles seront offertes à la marraine (Demba), ou à une autre femme de la famille, qui est digne de confiance. Si la nouvelle mariée donne ces tenues à une personne de mauvaise foi, cela peut avoir de graves conséquences. Cette dernière pourra utiliser la tenue pour marabouter la mariée, surtout si elle est jalouse de son mariage », a-t-elle révélé.

L’observation de ces 15 jours n’est pas du tout facile pour la femme mariée. La couleur des deux tenues peut changer pour prendre une autre couleur, mais il faut savoir qu’elles ne doivent en aucun cas être lavées, prévient Salimata Keita. Les ainés enseignent : « la saleté dans le mariage est une étape que l’homme et la femme doivent  supporter et s’aimer tout en se valorisant l’un envers l’autre, dans la patience, la solidarité, la soumission, mais aussi et surtout dans la communication », conseille-t-elle.

Le mariage au Mali c’est tout un rite avec souvent des pratiques, qui varient d’une ethnie à une autre, ou d’une localité à une autre, auxquelles les mariés sont obligés de se soumettre sous peine de sanctions sociales ou divines. «Que la jeune génération sache que toutes ses traditions, rituels, gestes, faits et dires sont des pratiques qui visent à cimenter leur union et servir de clé qui leur permettra de percer les multiples et divers secrets du mariage afin d’y vivre en paix, et dans le respect mutuel», conclut notre conseillère conjugale, Salimata Keita.

En tout cas, ces conseils valent leur pesant d’or si l’on sait que nombreux sont les jeunes couples de la nouvelles génération qui confondent le jour du mariage (où les mariés sont roi et reine) et le mariage, fait de meilleur et de pire jusqu’à ce que la mort vous sépare.

Fatoumata Koita

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*