Communication par SMS : un avenir incertain

Le téléphone portable tient, à ce jour, une place importante dans la vie de son utilisateur. De plus en plus incontournable pour la communication, le téléphone s’impose comme l’un des supports les plus efficaces pour fidéliser et communiquer rapidement.

Le SMS (Short Message Service) permet à un utilisateur de composer un message textuel à partir de son terminal mobile et de l’envoyer à un destinataire possédant également un téléphone mobile.

Selon Adobe étude, le taux d’ouverture de SMS est de 98%. Plus de 90% des gens lisent dans les 3 secondes. Ce taux est largement supérieur aux taux d’ouverture d’email et ou autres messageries électroniques.

En effet, le téléphone est systématiquement à proximité de son utilisateur, ce qui lui permet d’adresser un message personnalisé à n’importe quel moment où il se trouve et quoi qu’il fasse. Avant l’arrivée des messageries électroniques, les SMS étaient un moyen de communication surtout utilisé par la nouvelle génération. Il y avait cette ardeur et l’enthousiasme d’ouvrir et de répondre à un message. Aujourd’hui, beaucoup ont tendance à communiquer via d’autres messageries comme Whatsapp, Messenger Viber, qui sont toujours reçus et lus par une assiduité.

Un excellent moyen pour communiquer avec une personnalité qui a un agenda chargé. Par contre, avec un petit SMS, le tour est vite fait. Ou même souvent une personne peut être occupée à prendre un appel (réunion, formation, cérémonie), mais avec un petit message, le problème est vite résolu.

Cependant, il faut rappeler que l’avenir des SMS, à l’heure actuelle, est incertain avec une baisse de popularité due au développement de nouveaux moyens de communication, notamment la messagerie vocale, via Whatsapp.

En outre, force est de souligner, avec les SMS, l’orthographe de certains mots ont été massacrés. Pire, il est devenu impossible pour certains écoliers d’écrire correctement l’orthographe de certains mots les plus élémentaires.

                                                                                                 Fadimata KONTAO

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*