Actualités Société

Examens de fin d’année : et si on bloquait internet pour éviter la triche ?

C’est la période des examens de fin d’année pour beaucoup de collégiens, lycéens et étudiants. En effet, comme chaque année, certains sont tentés d’utiliser une méthode qui a fait ses preuves : la triche. Avec tous les moyens technologiques modernes c’est encore plus facile. Et si on bloquait internet pour éviter la triche ? Un pays a mis ce système en place.

Comment éviter les tentatives de triche aux examens de fin d’année ? Il suffit pour cela d’interrompre  l’accès à Internet. C’est la solution trouvée par le gouvernement algérien qui a coupé le réseau durant les épreuves du Bac. Internet a été coupé sur l’ensemble du territoire algérien durant la première heure de chacune des deux premières épreuves du baccalauréat. Il en a été ainsi tout au long de l’examen, jusqu’au 25 juin, afin d’éviter les fraudes.

Oui ça paraît énorme, vraiment trop gros, et pourtant un pays l’a fait. En Irak, tout l’internet a été bloqué pendant trois jours à des horaires bien précis. Cette coupure avait un seul et unique but : empêcher les étudiants de se connecter au web pour tricher aux examens. Une solution pour le moins radicale mais qui n’est pas nouvelle. Si cette solution est efficace, elle n’en demeure pas moins trop radicale pour les associations humanitaires qui en ont besoin pour travailler. On n’imagine d’ailleurs que tout le pays doit être au ralenti avec un tel dispositif.

Les téléphones, tablettes ou autres objets connectés doivent être interdits dans les centres d’examen, non seulement aux candidats, mais aussi aux professeurs, surveillants ou membres du personnel administratif.

En tout cas, si la démarche permettrait d’éviter à nos enfants de s’enfoncer dans l’incompétence, elle ne ferait pas de mal non ?

Paul Y. N’GUESSAN

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *