Actualités Santé

Les serviettes hygiéniques : nuisibles à l’environnement

Ces serviettes hygiéniques jetables sont des protections utilisées par bon nombre de femmes en raison de leurs qualités absorbantes et de leurs facilités d’utilisation.

Chaque mois, elles ont recours aux protections hygiéniques. Une femme peut utiliser au minimum 10 serviettes hygiéniques par mois. Ce sont chaque année, plus de 45 milliards de serviettes hygiéniques qui sont jetées dans le monde.

Au-delà de leurs avantages, ces serviettes  hygiéniques cachent bien des secrets. Ils  peuvent être dangereux pour la santé et l’environnement. En effet, les serviettes hygiéniques ne sont pas seulement un danger pour le corps humain, elles le sont  également pour l’environnement. Ces produits jetables sont composés de plastique dont la durée de persistance peut dépasser plusieurs centaines d’années.

Mieux, ce sont des milliards de serviettes qui sont jetés dans la nature chaque année. Lors des curages des fosses septiques, d’y découvrir pleins de ses serviettes. Elles sont en contact direct avec la nappe phréatique (la nappe la plus exposée à la pollution en provenance de la surface.) causant ainsi la pollution de l’eau, car cette nappe alimente traditionnellement les puits et les sources en eau potable.

Les produits utilisés pour blanchir les tampons et serviettes se retrouvent, une fois jetés, en pleine nature.

Selon Greenpeace (une ONG de protection de l’environnement dans 55 pays à travers le monde), il faut au moins 500 ans à ces produits hygiéniques pour se dégrader. Ce qui fait de l’industrie des protections hygiéniques l’une des plus polluantes au monde.

Selon les chiffres de Planétoscope, en moyenne, une femme utilise au cours de sa vie 10 000 à 15 000 produits pour son cycle menstruels (serviettes, tampons, applicateurs, emballages individuels).

Toutefois, indispensables, ils restent quelques alternatives pour une protection plus durable et pour zéro déchet, à savoir : les serviettes lavables et réutilisables comme les classiques à base de tissus.

                                                       Assitan Siga FADIGA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *