Rituel avant cérémonie : cas spécifique du sel

Rituel avant cérémonie : cas spécifique du sel

Le sel, comme beaucoup de nos produits, faisant partie de notre alimentation générale, en plus de ses fonctions culinaires et sociales, a un pouvoir mystique (culturel) de dissiper le malentendu, lors des grandes cérémonies.

Il existe trois sortes de sel : le sel naturel que l’on trouve dans la brousse, le sel marin (dans l’eau), le sel germe que l’on trouve au sous-sol, il est fréquent à Taoudéni.

Le sel est un produit non seulement alimentaire, mais aussi un des éléments principaux de l’équilibre de notre organisme.

Selon notre traditionnaliste, Adama Traore, le sel, un puissant remède pour la régulation de notre système sanguin, comporte beaucoup de vertus.

Pour lui, le sel peut également soigner beaucoup de maladie telle que l’hypertension, le diabète et l’anémie. Et sa carence, explique-t-il, peut provoquer des  problèmes. Le manque de sel constitue un gros risque qui peut même provoquer la mort. Ainsi, soutient notre traditionaliste, l’homme, depuis la découverte du sel, a compris qu’il ne peut plus s’en séparer.

Par ailleurs, en plus de ses atouts purificateurs de notre organisme, le sel peut également amener de l’équilibre dans notre organisme et soigner plusieurs maladies. C’est ainsi, que nous avons trouvé dans le sel pas mal de choses mystiques, raconte notre interlocuteur

Pour lui, « le sel éloigne de nous les mauvais esprits. Surtout dans la  tradition malienne, il chasse des sorciers », soutient-il.

Il y a beaucoup d’utilisations qui diffèrent selon les ethnies, voire même les cultures. Autrement dit, le sel a beaucoup d’utilités : lorsque vous déversez un peu de sel devant votre maison, selon la tradition, le sorcier ne peut plus rentrer chez vous.

Aussi, témoigne la tradition, le sel permet d’éviter les disputes, lors des grandes cérémonies familiales ou sociales.

La tradition a trouvé tout ce qui est méchant, le sel peut nous le faire éloigner. Ainsi, dans certains régions de l’Afrique en général, et au Mali en particulier, le sel est réputé avoir un rôle mystique.

Il est surtout utilisé avant l’ouverture de nos cérémonies, (mariage, baptême, fiançailles). En effet, les organisateurs arrosent les lieux des cérémonies avec de l’eau salée, censée non seulement attirer beaucoup de personnes, mais également garantir l’accalmie durant toute la rencontre.

Aussi, conseille-t-on, pendant le voyage d’avoir un peu de sel dans ses bagages, pour éviter des ennuis, rapporte l’homme attaché à la tradition

Fatoumata KOITA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *