Actualités Culture

Femme malienne : malgré les avancées, les défis demeurent

La journée de la femme africaine ou journée internationale de la femme qui est célébrée, le 31 juillet de chaque année, commémore la première conférence panafricaine des femmes, tenue à Dar-es Salam en 1962.

Au Mali, le thème national choisi est : «Paix-Sécurité et Réconciliation Nationale : Enjeux, Défis et Opportunités pour les Femmes du Mali». Un thème qui explique le contexte dans lequel se trouve  le Mali, engagé dans un processus de réconciliation nationale.

Le but de cette journée est de reconnaitre et affirmer le rôle de l’organisation des femmes pour la liberté politique de l’Afrique et promouvoir le statut social et économique des femmes sur le continent.

Selon Diallo Kama Sakiliba, Secrétaire exécutive régionale de l’Organisation panafricaine des femmes, ces journées de réflexion et de débat autour des stratégies visent à construire une vision commune dans la perspective d’engager toutes les femmes du Mali.

 « Aujourd’hui, des mouvements d’ensemble ont été créés. Il y a eu beaucoup d’associations nationales qui ont à leur actif des acquis indéniables en matière de promotion et d’épanouissement de la femme.  Nous constatons dans les répertoires, des femmes ministres, des femmes parlementaires, des femmes porteuses d’uniforme, des femmes dans  la presse. Nous pensons qu’il y a eu du progrès», s’est réjouie la Secrétaire exécutive régionale de l’organisation panafricaine des femmes.

Toutefois, reconnait-elle, la représentativité des femmes maliennes dans les structures de prise de décision n’est pas à hauteur du souhait :

 «Nous saluons qu’à même l’adoption du quota de 30% de la loi 052 par le Président de la République. Cette loi est un engagement des Chefs d’Etats dans le protocole de Maputo, qui parle 50/50, ce qui n’est pas encore appliqué au Mali. Cependant, cette loi 052 nous permet d’avancer», a-t-elle conclu.

                                                                                         Fadimata KONTAO

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *