Action humanitaire : l’ONG Diakonia partage sa nouvelle approche

L’ONG Diakonia a organisé, le lundi 16 septembre 2019, à l’hôtel Maeva Palace, un atelier sur le partage d’expériences et de bonnes pratiques des différentes crises humanitaires au Mali.

Cet atelier de 4 jours, qui s’inscrit dans une nouvelle dimension de l’action humanitaire de Diakonia au Mali, avait pour objectif d’œuvrer à la mise en œuvre d’un cadre coordonné d’intervention humanitaire afin d’assurer un accès minimum aux services de base pour les populations en situation de grande vulnérabilité, grâce à une aide d’urgence intégrée, et en coordination avec les acteurs du développement.

Selon Nicolas Sidibé, directeur pays de Diakonia au Mali, la pauvreté et l’absence d’opportunités de développement, conjuguées à l’hostilité de l’environnement, sont parmi les principaux facteurs de vulnérabilité et d’insécurité dans les régions du Nord et Centre du pays.

Aussi, a-t-il indiqué, en réponse aux multiples menaces liées aux conflits, un Plan d’actions humanitaire (PAH) 2019 a été élaboré par la communauté humanitaire pour le Mali. Ledit plan vise à répondre à des besoins humanitaires nouveaux ou persistants liés aux conflits armés et communautaires, a-t-il soutenu.

Par ailleurs, révèle le Directeur Sidibé, ce plan couvre 3 grands domaines à savoir : une aide d’urgence pour sauver des vies ; la protection des moyens d’existence et renforcement de la résilience ; et la protection globale des groupes et des populations les vulnérables. Ainsi, il est conçu comme un cadre de programmation transitoire, destiné à ouvrir la voie à une planification pluriannuelle à partir de 2020.

Seydou K. KONE

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*