Bouilloire en plastique : les règles d’hygiène qui s’imposent

La bouilloire en plastique encore appelé « Tasalé » en langue Bambara est un objet à plusieurs usages. Elle est connue au Mali comme dans d’autres pays d’Afrique, et présente dans la plupart des foyers, lieux de travail et mosquées. Généralement de couleur verte, bleue, ou jaune-blanchâtre, la bouilloire est l’ustensile le plus utilisé du pays, car indispensable pour les ablutions sanitaires.

Selon notre source, cet objet est généralement fabriqué au Nigéria, mais également au Mali et en Côte-d’Ivoire. Ainsi, les bouilloires sont vendues un peu partout à Bamako, aux marchés, dans les rues et les boutiques et les prix varient entre 300 FCFA, 750 FCFA et 1 000 FCFA.

S’il y a bien un endroit où les bouilloires ne manquent jamais, c’est bien sûr dans les mosquées, un lieu de culte, où se rassemblent les fidèles musulmans pour les prières communes.  Mais la vraie question, ses bouilloires sont-elles propres ?

Nous avons mené une petite enquête qui a nous a permis de savoir que la plupart de ses bouilloires ne sont pas du tout propre.

Mahamane Yattara, gardien d’une mosquée à Bamako, explique qu’il est souvent difficile de laver les bouilloires. Or c’est important : « La propriété fait partie de la religion musulmane », rappelle-t-il, avant d’avouer seul, il ne pourra pas laver toutes ses bouilloires qui se trouvent dans la mosquée.

« Il faut non seulement un personnel dédié à ce travail, mais surtout fixer des règles d’utilisation, car j’ai constaté que nombreuses sont ses personnes qui viennent prier, mais ne sont pas du tout propres. Pire, après usage, certaines personnes jettent même les bouilloires par terre. Souvent elles se cassent ou se salissent alors difficile de les laver, chaque jour », explique-t-il.

Quant à sa femme, elle ajouta que son rôle c’est de remplir les bouilloires d’eau. Souvent elle propose, mais rare sont les jours où elle reçoit de l’argent pour acheter du savon pour bien les laver.

« Nous faisons déjà de notre mieux, pour faire davantage, il faut des conditions. Aujourd’hui, nous n’avons pas la solution », a fait savoir la femme du gardien avec fermeté.

Par contre, force est de reconnaître qu’il existe des astuces faciles pour laver une bouilloire tant au niveau des mosquées ou à la maison.

La première et la plus connue est le mélange de bicarbonate avec de l’eau à verser directement dans la bouilloire. Prenez une éponge et frottez puis laisser agir toute la nuit. Le lendemain bien lavez avant de la remplir d’eau. La deuxième, c’est mélangé du jus de citron avec de l’eau.

Par ailleurs, pour éviter que les tartres, les mauvaises odeurs ou encore les infections après usage de votre bouilloire, il est conseillé de ne pas laisser d’eau stagner au fond après utilisation, de mettre dans la bouilloire des plantes comme la menthe, et de déposer un morceau d’écorche d’arbre  plante e yirifarani pour une bonne odeur.

Fatoumata Koita

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*