Actualités Société

INFSS : le bilan à mi-parcours jugé salutaire

L’Institut national de formation en sciences de la santé (INFSS) a eu lieu, le mercredi 28 août 2019, dans sa salle de conférence, sa 24e Assemblée ordinaire. Cette session à mi-parcours avait pour objectif d’examiner l’état de mise en œuvre du plan opérationnel 2019, adopté en décembre 2018, au 30 juin 2019, et le niveau de consommation des ressources financières mobilisées à cet effet.

Selon le Directeur général de l’Institut national de formation en sciences de la santé (INFSS), Ousmane Touré, les sessions à mi-parcours constituent une occasion pour recueillir les critiques des délégués et leurs recommandations pour corriger les insuffisances et renforcer les acquis afin de garantir l’atteinte de leurs objectifs enfin d’année.

« C’est pourquoi nous avons, tout en restant succinct, essayé de faire de manière exhaustive le point des activités menées ou en cours et les ressources mobilisées à cet effet », a-t-il dit.

Le directeur général s’est dit convaincu que les participants feront une analyse sans complaisance des documents soumis à leur appréciation et assure d’avance qu’ils attacheront à mettre en œuvre comme à l’accoutumé, toutes les décisions et recommandations issues de la présence session.

Quant au président de la 24e Assemblée ordinaire de l’INFSS, Pr. Drissa Diallo, il a focalisé son intervention sur les avancées que l’institut a pu faire pour atteindre ses objectifs, assignés par les autorités, malgré certaines difficultés constatées. Il s’agit, selon lui, de la tenue normale des concours et tests de recrutement des apprenants pour les deux cycles, Licence et Master, au titre de l’année académique 2018-2019.

En outre, le président Diallo a salué l’ouverture du Centre d’excellence en gestion des services de santé lequel, estime-t-il, est venu au moment opportun.

« L’examen national de fin de cycle pour les deux niveaux, Licence et Master s’est également déroulé, avec des taux de réussite à hauteur de nos attentes », indique-t-il. Ainsi, il a rappelé qu’au cours de l’année, plusieurs activités de renforcement des capacités pédagogiques, de gouvernance, et d’amélioration des conditions d’études des apprenants et de travail du personnel ont été achevées.

Il a profité de l’occasion pour remercier tous les partenaires techniques et financiers qui contribuent au développement des activités de l’INFSS.

Seydou Karamoko KONE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *