La constipation : comment l’éviter ?

La constipation est un trouble de la digestion qui se déclare par un retard ou un arrêt de l’évacuation des selles. En gros, impossible ou presque d’aller aux toilettes ! En plus de ses causes et origines qui sont diverses, il existe plusieurs types de constipation. 

La constipation occasionnelle (appelée passagère) se caractérise par des difficultés à aller aux toilettes et la plupart du temps par des selles dures et sèches).

La constipation chronique (ou permanente) se traduit par les mêmes symptômes que la constipation passagère : passage à la selle moins de trois fois par semaine et selles sèches et dures.

Cependant on la qualifie de chronique quand elle dure plus de six mois, avec une régularité variante tout de même).

La constipation est qualifiée d’iatrogène lorsque le trouble est un effet secondaire d’un médicament.

En effet, nombreux médicaments ont pour effet secondaire la constipation. La constipation organique c’est quand la cause du trouble est interne, c’est-à-dire elle provient du dysfonctionnement d’un organe. Ce type de constipation est le plus grave car si ce problème n’est pas forcément grave, il peut l’être tout de même. Quant à la constipation primitive, elle concerne celles qui ne sont ni organiques ni iatrogènes. Il s’agit de la constipation causée par des facteurs extérieurs comme une mauvaise hygiène de vie, une période de stress… C’est le type de constipation le plus répandu et heureusement le moins dangereux).

Loin d’être agréable, la constipation provoque souvent des sensations de ballonnement et parfois des douleurs au ventre, souligne Dr Diarra, médecin généraliste dans une clinique privée de Bamako

Selon lui, le stress et l’anxiété sont très souvent à l’origine des troubles de la digestion, elle-même cause de la constipation sans oublier l’alimentation.

« En effet, il nous arrive de manger à n’importe quelle heure, de sauter un repas ou même de grignoter toute la journée au lieu de prendre trois repas par jour. Notre organisme n’aime pas ça et il vous le fera sentir », précise notre médecin. Enfin Dr Diarra conseille d’éviter les aliments qui constipent. Et en cas de constipation, il recommande de manger des fruits frais et secs, des légumes verts, des céréales et de boire suffisamment d’eau. Car rappelle-t-il, certaines allergies alimentaires peuvent être aussi une cause de constipation. Nous avons interrogé certaines personnes sur les méthodes préventives pour éviter la constipation et les moyens qu’elles utilisent en cas de constipation :

Pour Kalifa Traoré : « Pour éviter la constipation, il faut manger les aliments dont la digestion est facile, ou accompagner les aliments par la consommation de fruits »

Modibo Sacko, informaticien : « Moi, j’évite de manger du riz et de manger au moins deux bananes par jour ou parfois du jus d’orange. Je mange surtout de la salade, les tomates, des pâtes, des bananes, du miel, de la purée, etc. ».

Quant à Oumou Dicko, étudiante, elle dira que la consommation du gingembre, du tamarin, des fruits et légumes, riches en fibres, est un moyen efficace pour éviter la constipation.

« Non seulement je varie mon alimentation et cherche toujours à savoir ce qui va avec mon organisme, puisque chaque organisme est différent », soutient-elle.

Fatoumata KOITA

 

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*