Poterie : métier millénaire toujours présent dans nos ménages

L’invention de la poterie date de la préhistoire, apprend-on. En effet, on situe la découverte de la poterie au Néolithique, de façon indépendante dans plusieurs régions du monde.

Au Mali, pays de vieille civilisation, la poterie est un métier à la fois artisanal et générateur de revenus.

La poterie est une pratique bien ancienne, qui a su s’imposer avec le temps au Mali. Autrefois, tous nos ustensiles de cuisine étaient soit en terre cuite (poterie) ou en bois. De nos jours, la poterie connait une nouvelle ère avec des modèles plus récents et variés.

On trouve les objets de la poterie (les jarres d’eau potable, des écumoires, des vases de coins pour les salons ou encore des encensoirs) dans chaque maison. Ces objets sont pratiquement indispensables pour la femme Malienne.

Avant, la poterie était une activité réservée exclusivement aux forgeronnes, mais avec la mondialisation et la modernisation, elle est pratiquée par qui veut apprendre le métier. Généralement les objets de la poterie proviennent de Mopti et Ségou, d’où ils sont  transportés des régions pour la capitale malienne.

Ces objets font partie des trousseaux de mariage de la jeune fille dans notre société.

Aux abords de certaines routes de Bamako, sous un soleil volcanique, sont exposés des jarres d’eau potable, des écumoires, des vases de coins pour les salons ou encore des encensoirs, des canaris, des pots de terre, des passoirs, etc., fabriqués par les artisans maliens. Ces divers objets de la poterie sont non seulement des ornements de maison, mais également des ustensiles de cuisine, ou pour meubler, décorer ou parfumer les maisons.

Les artisans s’inspirent généralement de la culture malienne pour faire les décorations sur les objets de la poterie.

Toutefois, il y a lieu de signaler que la plus grande difficulté de ce métier est le transport des objets en terre, source d’une véritable perte pour ces commerçants détaillant du marché tout comme ceux qui sont au bord de la route.

Fadimata KONTAO

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*