Actualités Société

Résultats Bac: les records irréguliers des 5 dernières années

Sauver l’année scolaire 2018-2019 était à la fois un objectif et un défi pour l’ensemble des acteurs de l’éducation nationale au Mali. En effet, dans une synergie d’actions, ils ont pu organiser les différents examens de fin d’année, dont les résultats de certains, notamment le DEF et le Bac, ont été proclamés, le week-end dernier.

Selon les responsables du Centre national des examens et concours de l’éducation, avec un taux national de 25,12%, les résultats du Baccalauréat général de 2019 sont le 3è meilleur, depuis 7 ans. Nonobstant la très forte perturbation que l’année scolaire a subie du fait des grèves intempestives des enseignants, ils sont plus de 96 000 candidats admis sur un effectif de 24 176 inscrits, soit un taux de réussite de 24,95% pour le Bac et 34,01% pour celui Technique.

Si le taux de cette année fait partie des trois meilleurs, depuis 2013, les observateurs estiment que les taux des différents résultats de ces 5 dernières années sont des records irréguliers. La preuve : c’est le taux de la Session de juin 2017 qui reteint les attentions avec 32,64%. Ils étaient 33 160 admis sur les 115 317 candidats. Ces résultats ont connu une légère hausse, grâce à la maitrise de l’Approche par Compétence  (APC) à la fois par les enseignants et par les élèves. Mais aussi et surtout « par la mise en œuvre du Programme d’Urgence Sociale du Président de la République qui consistait à organiser des cours de soutien pour l’ensemble des candidats au Bac», souligne le Directeur national du Centre des examens et concours de l’éducation (CNECE).

En 2018, on a enregistré un taux de réussite de 28,52% au Bac. En effet, ils étaient 28 917 candidats seulement déclarés admis sur un effectif de 28 917.

«Cette baisse de performance peut s’expliquer par plusieurs facteurs parmi lesquels on peut citer le temps d’apprentissage qui semble avoir baissé, dû à des évènements liés aux statuts des enseignants. Il y a aussi un élément important qui a manqué par rapport à l’année 2017. Il s’agit surtout des cours de rattrapage », a déclaré le Directeur National du CNECE au micro de nos confrères de l’ORTM.

Avec 24 794 admis, soit un taux de réussite de 24,28%, 2016 a enregistré une augmentation de plus de 7% par rapport aux 17,99% en 2015, considéré comme étant le plus faible de ces dernières années.

Quant à l’année 2019, ils sont plus de 96 000 candidats admis sur un effectif de 24 176 inscrits, soit un taux de réussite de 24 96% pour le Bac général et 34,01% pour le Bac Technique.

Le taux national de cette année, selon le Directeur national du Centre des examens et concours de l’éducation est le 3è meilleur depuis 7 ans. Un résultat qui pour lui, « est une performance parce que l’année a été fortement perturbée ».

Selon les chiffres officiels, depuis 2013, ce taux est parmi les records des résultats du Baccalauréat. Cette année, l’innovation marquante reste le déroulement du Baccalauréat Professionnel qui a été une première au Mali. Il a tenu toutes ses promesses avec un taux d’admission de 96,30%.

Il est à noter aussi que cette année, le ministère de l’Éducation et l’ensemble des acteurs de l’école au Mali, ont ménagé aucun effort pour la proclamation officielle des résultats des différents examens de fin d’année dans un délai raisonnable. Toute chose qui permettra de faire les orientations des nouveaux admis avant la rentrée prochaine, pour le plus grand bonheur des heureux admis et de leurs parents.

Andiè Adama DARA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *