Coupe du Doyen de la FSAP : clore l’année universitaire 2018-2019 en beauté

Dans le cadre de activités extra universitaires, le Doyen de la Faculté des sciences administratives et politiques (FSAP) de l’Université des sciences juridiques et politiques de Bamako (USJPB) qui en jeu une Coupe dont la finale a été disputée, le samedi 28 septembre 2019, sur le terrain de Sogoniko. Elle s’est soldée par la victoire de l’équipe du Groupe A et celle du Groupe F, par le score de 3 buts à 2.

La cérémonie s’est déroulée en présence du Vice-recteur de l’USJPB, Pr. Ibrahim Kansaye ; du Doyen de la FSAP, Pr. Cheick Amala Touré ; du représentant des autorités communales ; du corps professoral ainsi que des étudiants.

Après la remise du trophée à l’équipe gagnante, et deux enveloppes symboliques aux deux finalistes, le doyen a salué les équipes pour leur performance au jeu.

Pour le Doyen de la FSAP, Pr Cheick Amala Touré, l’organisation de ce tournoi de football s’inscrit dans le cadre des activités marquant la fin de l’année académique 2018-2019.

 « Les étudiants sont restés en classe durant toute l’année et ont bien étudié. Aujourd’hui, nous avons fait la dernière évaluation et pour terminer l’année en beauté l’année universitaire, nous avons organisé cette finale », a-t-il déclaré.

Aussi, le doyen s’est félicité de l’organisation sans bavures du tournoi préalable, il y a un mois, entre les équipes des différentes classes et groupes.

« L’objectif est de renforcer davantage les rapports enseignants et enseignés. J’ai un sentiment de grande satisfaction pour avoir exécuté l’animation pédagogique et scientifique, prévue pour cette année. Donc en tant que Doyen je suis très comblé d’avoir épuisé les programmes académiques,  réussi, en partenariat avec l’Association malienne de droit constitutionnel, l’organisation un colloque international et la tenue, ce matin, de la conférence-débat en prélude au dialogue national inclusif », a-t-il soutenu.

Pour sa part, le Vice-recteur, Pr. Ibrahim Kansaye, a lancé un vibrant appel au monde universitaire afin que l’espace soit un lieu d’acquisition de connaissance, et d’assiduité au travail.

Selon lui, les étudiants ont besoin souvent de cette atmosphère pour travailler et réussir leurs études afin de pouvoir servir plus tard la nation.

« Donc je les appelle à plus de paix, à plus d’engagement aux études et à persévérer dans les activités sportives », a-t-il insisté.

Seydou K. KONE

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*