Journée mondiale des enseignants 2019: placée sous le signe de la qualité

Le Mali, à l’instar de la communauté internationale, a commémoré, le 5 octobre 2019, la 25e Journée mondiale des enseignants dont le thème était : « Les jeunes enseignants : l’avenir de la profession».

Une journée entière dédiée à ce corps qui a la lourde tâche de donner un enseignement de qualité aux jeunes apprenants. Si le niveau de ces derniers fait objet de critiques, depuis quelque temps, des défis s’imposent pour relever la qualité de l’enseignement.

Le thème de cette année fait penser à un enseignant qualifié et par ricochet à une éducation de qualité, gage de développement pour la jeunesse. C’est à cela que l’UNESCO invite tous les pays. Le Mali n’est pas visiblement loin de ce chemin au regard des actions d’envergure entreprises pour relever le niveau de l’éducation à savoir les différentes réformes engagées dans le secteur pour sortir l’école des sentiers battus afin de redonner espoir aux acteurs de l’éducation.
La célébration de la Journée mondiale des enseignants, rappelle-t-on, a été instituée en 1994 par l’ONU lors de la signature officielle de la Recommandation OIT/UNESCO, relative à la condition du personnel enseignant de 1966.

C’est un document qui définit non seulement les droits et les devoirs des enseignants, mais également les normes de leur formation initiale et continue, leur recrutement et leur emploi, ainsi que les conditions de l’enseignement et de l’apprentissage.

La Recommandation relative aux conditions du personnel enseignant de l’enseignement supérieur a été adoptée en 1997 et concerne le personnel enseignant et les chercheurs de l’enseignement supérieur.

Paul Y. N GUESSAN

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*