Emploi des jeunes : les diplômes ne suffisent plus

L’entrepreneuriat  consiste à créer une société pour mettre à profit ses idées et en tirer un revenu. Aussi, se définit-il, comme la poursuite d’une opportunité au-delà des ressources que l’entrepreneur contrôle.

Au Mali, l’une des plus grandes erreurs que font bon nombre de jeunes diplômés est de croire qu’après les études, ils doivent être forcément des fonctionnaires ; versés sur le marché de l’emplois ; ou des chômeurs (jeunes diplômés sans emploi).

L’école enseigne toutes les disciplines connues et la plupart des jeunes diplômés n’ont pas de travail.

Leur but est d’avoir un diplôme pour trouver un emploi et non la manière d’utiliser cette connaissance acquise à l’école pour créer de la richesse, et générer des revenus.

La connaissance ouvre toutes les portes, tel que le pouvoir. Aussi, elle peut être une force, mais à condition qu’elle soit organisée et capitalisée, selon des plans d’actions précis et dirigés vers un but défini. Un homme instruit est celui qui a une vision claire, développe ses facultés de telle sorte qu’il peut, sans violer, les droits d’autrui, obtenir ce qu’il veut.

Aujourd’hui, il est temps que les jeunes accordent leur intérêt, motivation, engagement et détermination à des initiatives d’entrepreneuriat. Car la peur de l’échec occupe la pensée et prédomine dans le monde de entrepreneuriat. L’échec doit être vaincu comme une expérience enrichissante. Cependant, engagez-vous, soyez créatif tout en ayant un objectif bien défini, la persévérance et le désir vous mèneront vers un monde de entrepreneuriat et vous n’aurez pas à attendre un job, car vous le créer.

Fatoumata Koita

 

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*