Malversations financières en C II : le Maire et son 1er adjoint déférés à la MCA

Le maire de la Commune II du District de Bamako, Abba Niaré, et son 1er adjoint, Fodié Traoré, ont été placés sous mandat de dépôt, depuis le mardi 26 novembre 2019, malversations financières estimées à 153 644 462 de FCFA.

Le Rapport accablant sur les exercices 2017 et du 1er semestre 2018 du Bureau du vérificateur général, rendu public en octobre 2019, révèle plusieurs irrégularités administratives et indisciplines financières, estimées à 153 644 462 de FCFA. Epinglé, le jeune maire Abba Niaré et son 1er adjoint Fodié Traoré, sont actuellement à la maison centrale d’arrêt.

Ledit rapport décèle contre la mairie de la CII, des faux recrutements, des comptabilités irrégulières ou inexistantes, des subventions et des dons dilapidés :

« L’utilisation non justifiée par le maire de la Commune II du don de l’ambassade de Chine d’un montant de 28 898 500 de FCFA dans l’exécution du projet de valorisation des ordures ménagères et gestion des déchets solides dont l’objectif visait à améliorer le cadre de vie de la population de la Commune II», révèle le Rapport du BVG sur la gestion financière de la mairie de la Commune II de Bamako.

Entre autres manquements : les recrutements de 5 agents en l’absence de la délibération du Conseil communal au compte de la mairie, dont le montant des salaires payés aux agents recrutés s’élève à 7 021 180 FCFA.  Le même Rapport du vérificateur général reproche à la comptabilité de la mairie de la Commune II sous le maire Abba Niaré, le non versement des recettes à l’Etat : « la mairie n’a pas versé les recettes de location de magasins qui s’élève à un montant de 10 359 050 FCFA» note le vérificateur général, qui a constaté que la mairie de la Commune II ne tient pas une comptabilité matière, et n’a pas non plus de registres de demande de parcelles de terrain.

Ousmane Tangara

 

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*