Plastique brûlé : attention danger !

Les objets et sachets en plastique font partie de notre usage quotidien. Ils sont utilisés comme ustensile de cuisines, réservoir de plats et emballage alimentaire. Pire, la femme malienne utilise les sachets en plastique pour allumer le feu pour la cuisine. Et pourtant, l’inhalation de la fumée de plastique s’avère autant très nocive pour notre environnement que pour la santé.

En effet, allumer le feu à partir des déchets en plastique est devenu un moyen simple et banal pour la plupart des femmes maliennes. Pourtant, cette pratique est dangereuse pour notre environnement et notre santé.

Dans nos marchés, «l’aide d’allumage de feu» à base de plastique, vendu à 5 FCFA l’unité, est le plus prisés. En effet, ces polluants, libérés de plastique brûlé, ont pour destination l’air qui, à son tour, sera pollué. L’odeur aussi désagréable soit-elle de la fumée est aussi dangereuse.

Le dioxyde de soufre, les métaux lourds, les composés organiques volatiles, l’acide chlorhydrique, le monoxyde de carbone, les particules et les dioxines se sont là des substances cancérigènes et surtout défavorables pour le système immunitaire et les poumons.

Les Agences de protection de l’environnement stipulent que les toxines issues de la combustion des plastiques pourraient entraîner des déséquilibres hormonaux, des dommages visuels et des problèmes respiratoires.

En outre, il faut éviter les ustensiles du type louche, tasses, bols en plastiques, etc. Ceux en bois ou en inox sont le plus conseillé. De même, il est déconseillé de manger un aliment chaud dans un récipient en plastique ou réchauffer un plat à la micro-onde dans un récipient à plastique.

Ce sont là des pratiques banales qui s’avèrent être très nocives pour la santé humaine. Le plastique est comme le sucre et le sel, il faudrait apprendre à le consommer avec modération.

Malgré tous ces méfaits, le plastique reste le produit, le plus utilisé dans notre société et dans notre consommation. Résultat : notre planète connaît une lourde pollution plastique, du fait que la majorité de nos objets sont en plastique, qui après usage, au lieu d’être recyclés, sont jetés directement dans la nature.

Assitan Siga FADIGA

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*