Rentrée scolaire : 140 écoles sur 576 restent fermées au Nord

La rentrée scolaire 2019-2020 qui avait commencé aussi rapidement que les vacances l’ont été, peine à être effective dans les régions du Nord, caractérisées par l’insécurité. Ce phénomène entrave fortement la réouverture des classes dans les communes de Gao.

 Actuellement, le nombre d’écoles fermées dans cette région et plus élevé par rapport à l’année passée à la même date. Toutefois, les acteurs de l’école malienne rassurent que les efforts sont en cours pour renverser la tendance d’ici décembre.

Le système éducatif de notre pays peine à fonctionner normalement dans certaines communes de Gao, pour cause d’insécurité qui sévit depuis quelques années. En effet, la commune urbaine de Gao compte 164 écoles sur lesquelles 32 sont fermées. Les zones les plus touchées sont les communes composées de nomades.

Selon les responsables scolaires dans la région, ce n’est pas seulement l’insécurité qui est la cause de la fermeture des écoles. Il y a aussi le fait que les populations sont pour la plupart des nomades et elles bougent beaucoup. A ceux-ci, s’ajoute le problème des cantines scolaires.

«Aujourd’hui sur les 107 écoles qui étaient fermées dans la commune de Gao, seulement 14 ont pu être rouvertes. Ce chiffre dépasse largement celui de l’année dernière qui était de 82 écoles fermées. Mais,  aucune médersa ou école coranique n’est concernée par ce phénomène dans la région », apprend-on.

En tout dans la Cité des Askia, si les autorités maliennes rassurent que des efforts sont en cours pour la réouverture très prochaine des classes dans la région, en proie à l’insécurité, les populations demeurent inquiètes et confuses quant à la présence de nombreuses forces de défenses (nationales et étrangères) qui sont sur le terrain, mais dont les actions tardent à produire les effets escomptés. En outre, beaucoup d’enseignants ont abandonné leur poste en raison de l’insécurité et des attaques terroristes contre les populations civiles et militaires.

En attendant, les autorités et les partenaires de l’école sont à pieds d’œuvre pour la reprise des cours. Certes, des concertations ont d’ailleurs favorisé la réouverture des classes dans certaines zones. Mais les efforts restent encore à faire pour ces différentes régions du Nord où 140 écoles restent fermées sur 576. La région de Ménaka vient en tête avec 61 écoles sur 81.

Andiè Adama DARA.

 

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*