Santé : Tout savoir sur la maladie de la Dengue

La dengue est une maladie transmise par un moustique qui a la particularité de piquer pendant la journée : Aèdes albopictus. Il est aussi appelé moustique “tigre” à cause de sa silhouette noire à rayures blanches.

Présente depuis des années en Asie, en Afrique, en Amérique, dans les Caraïbes et dans l’océan Indien, la dengue s’est installée, depuis 2004, dans le Sud Est de la France. Il n’y a pas de transmission directe de personne à personne. Le virus de la dengue est un flavivirus, comme le virus West Nile et de la fièvre jaune.

 La dengue est-elle contagieuse ?

Il n’y a pas de transmission naturelle du virus directement d’homme à homme. La transmission se fait uniquement par le biais du moustique vecteur. Les personnes atteintes de la dengue ne sont donc contagieuses ni par contact, ni par le biais des postillons.

 Les symptômes de la dengue sont entre autres : le malade présente brutalement une fièvre élevée avec des frissons souvent supérieure à 38.5°C, des céphalées au niveau du front, des douleurs rétro-orbitaires (derrière les orbites), des douleurs musculaires (myalgies) et articulaires (arthralgies), des nausées, des vomissements.

Il est vivement conseillé de consulter rapidement un médecin en cas de fièvre brutale et de douleurs articulaires.

Comment se transmet la dengue ?

Au fait, un moustique “tigre” sain pique une personne infectée par le virus, quelques jours plus tard, le moustique infecté devient contaminant. Ce moustique transmet la dengue à une autre personne saine en piquant cette dernière. Pendant au moins 1 semaine après l’apparition des symptômes, la personne malade peut contaminer un moustique sain qui pourrait ensuite piquer d’autres personnes et leur transmettre la maladie. Il faut 4 à 7 jours pour que les symptômes apparaissent chez la personne contaminée par le moustique.

Quel traitement contre la dengue ?

Pour le moment, il n’existe pas de traitement curatif spécifique, encore moins de vaccin contre la dengue. Le traitement est avant tout symptomatique, notamment de la douleur et de la fièvre.

L’aspirine et les anti-inflammatoires non stéroïdiens sont contre-indiqués du fait du risque hémorragique.

Pour se protéger et protéger son entourage de la dengue, il faudra dormir sous une moustiquaire imprégnée. (Les malades, les bébés et les femmes enceintes doivent dormir sous une moustiquaire, même pendant la journée).

Utiliser des diffuseurs d’insecticide à l’intérieur, si besoin, allumer la climatisation : les moustiques fuient les endroits frais. Eliminer les eaux stagnantes, chez soi et autour de chez soi, limiter la présence des moustiques. En effet, ils ont besoin d’une eau stagnante pour pondre leurs œufs (qui se transforment ensuite en larves) et chaque moustique femelle peut pondre jusqu’à 250 œufs tous les 2 jours !

De plus, le plus souvent, un moustique ne vole pas à plus de 50 mètres du point d’eau où il est né.

Il est donc nécessaire de : retirer toutes les coupelles des pots de fleurs, mettre à l’abri tous les objets susceptibles de se remplir d’eau de pluie ou d’arrosage et nettoyer, une fois par semaine, les endroits où l’eau peut stagner (gouttières, siphons, barrique, bouloir…)

Il faut éviter de se faire piquer pour ne pas attraper la dengue. C’est également le meilleur moyen, lorsqu’on l’a attrapé, de ne pas propager la maladie : on évite ainsi d’infecter un moustique qui irait ensuite piquer une autre personne. Il est donc conseillé de : porter des vêtements amples et couvrants, appliquer sur sa peau des produits anti-moustiques, surtout pendant la journée. Dans le pire des cas, il faudra demander conseil à son médecin ou à son pharmacien avant toute utilisation.

Paul Y. N’GUESSAN

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*