Coopération Mali-Chine: le Centre Luban pour valoriser la médecine traditionnelle des deux pays

Coopération Mali-Chine: le Centre Luban pour valoriser la médecine traditionnelle des deux pays

La coopération entre le Mali et la Chine vient une fois de se renforcer, à travers l’inauguration à la Cité universitaire de Kabala, le vendredi 20 décembre 2019, d’un centre dénommé « Atelier Luban du Mali », qui a pour but de valoriser la médecine traditionnelle des deux pays.

La cérémonie d’inauguration était placée sous le patronage du ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, Pr. Mahamodou Famanta, en présence du représentant du ministre de la Santé et des Affaires Sociales, l’Ambassadeur de la Chine au Mali, Zhu LIYING. On y notait également la présence des recteurs de l’Université des Sciences, des Techniques et des Technologies de Bamako (USTTB), Pr. Ouaténi DIALLO et d’autres invités de marque.

Le Centre de médecine traditionnelle chinoise, dénommé «Atelier Luban du Mali» est le fruit de l’Accord de coopération signé le 15 octobre 2019 entre l’Université des sciences et techniques de Bamako (USTTB) ; l’Université des sciences humaines de Bamako (ULSHB) ; l’Ecole supérieure professionnelle de médecine de TIANJIN et l’École secondaire professionnelle hongxing de TIANJIN en Chine.

C’est un projet de coopération internationale en matière de formation professionnelle soutenu par la municipalité chinoise de TIANJIN. Il a pour but d’améliorer la formation académique des meilleurs talents techniques et de soutenir l’économie de la société locale.

En effet, soutient-on, c’est un programme gagnant-gagnant qui profitera au Mali et l’ensemble de la population ouest africaine.

Aussi, apprend-on, le centre sera équipé du matériel et des matériaux venus exclusivement de Chine et mis à la disposition des bénéficiaires suivant les dispositions prévenues par la convention du 15 octobre 2019. Ce matériel comprend essentiellement des équipements pour la formation pratique de l’atelier Luban en technique de médecine traditionnelle chinoise, les matériaux pour la décoration des salles de formation, les matériaux associés aux équipements médicaux, les plantes médicinales chinoises, les matériaux et des cours en ligne.

Selon l’Ambassadeur de la Chine au Mali, la création de ce centre est une émanation de la volonté du président chinois, Xi-Jinping, de créer 10 ateliers Luban en Afrique.

Un engagement qu’il avait pris lors du sommet Chine Afrique, tenu à Beijing, en Septembre 2018 », a-t-il fait savoir.

Aussi, a-t-il précisé, l’Atelier Luban du Mali, le troisième ouvert en Afrique après ceux de Djibouti et de Kenya, est destiné dans un premier temps à la pratique de la technique de la médecine traditionnelle chinoise.

Pour le recteur l’Université des Sciences, des Techniques et des Technologies de Bamako (USTTB), Pr. Ouaténi DIALLO, au-delà de la pratique de la Technique de la médecine traditionnelle chinoise, il s’agira d’avoir des compétences avérées en médecine traditionnelle chinoise, afin de faciliter les plus grands accès aux soins, à travers une diversification des approches et des développements particuliers de la dimension traditionnelle des soins.

Pour sa part, le ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, Pr. Mahamodou Famanta s’est réjoui de l’inauguration de ce centre qui. selon lui, se veut un cadre de promotion de la collaboration scientifique sino-malienne par la mise en place de programmes de formation et de recherche communes, une intégration harmonieuse de la médecine traditionnelle chinoises et de la médecine traditionnelle malienne et les développements de nouveau produits, en valorisant nos plantes médicinales.

Seydou Karamoko KONE

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *