Déplacés de Faladjié : le Consul honoraire du Liban fait un don de 10 millions FCFA

Le Consul honoraire du Liban au Mali, Tony Dahdah, avec la participation d’Associations des Libanais résidents au Mali, a remis, le vendredi 29 novembre 2019, de kits de vivres, et de non vivres, composés de lait, d’huile, de spaghetti, de mil ; des moustiquaires, des couvertures, des bâches noires, etc., d’une valeur de 10 millions FCFA, aux déplacés des régions du Nord et du Centre du Mali vivants sur le dépôt d’ordures à Faladiè. Un geste de cœur à grande portée sociale, religieux et humanitaire, qui traduit l’excellence des rapports d’amitié et de coopération qui ont toujours existé entre le Mali et le Liban.

En effet, le Mali est depuis 2012 confronté à une crise sécuritaire multidimensionnelle qui a provoqué un déplacement massif des populations du Nord vers le Centre du pays. Une situation qui a défavorisé des milliers de personnes, qui se sont retrouvées dans des conditions de vie souvent misérable.

 «Nos deux pays traversent une crise et l’heure n’est pas à la fête, mais au travail. Donc, c’est un devoir pour nous de venir soutenir nos sœurs et frères du Mali, notamment les déplacés. C’est pourquoi, nous avons décidé de remplacer la cérémonie de célébration de la fête de l’indépendance du Liban par cette tache humanitaire », a déclaré le Consul honoraire Tony Dahdah.

Aussi, a-t-il déploré, les attaques terroristes qui se multiplient de jour en jour au Nord et au Centre du Mali, et les derniers incidents ont provoqués une panique générale chez les populations de ces zones, les poussant à abandonner leurs habitats pour d’autres destinations plus sécurisées, mais où la vie n’est pas facile.

Ainsi, lors de cette cérémonie, le consul honoraire du Liban a procédé à la remise de kits humanitaires composés de vivre et de non vivres, composé de lait, d’huile, des spaghetti, du mil ; des moustiquaires, des couvertures, des bâches noires, etc., dont la valeur est estimée à plus de 10 millions de FCFA, aux déplacés des régions du Nord et du Centre qui vivent dans de situation précaire.

Selon Tony Dahdah, cette chaîne humanitaire est un devoir :« Nous venons en aide à ces personnes, car pour nous, le Mali et le Liban sont des pays frères. Actuellement, nos deux pays se trouvent dans une situation critique. Cela ne nous permet pas de célébrer notre fête de l’indépendance, on a voulu faire un don humanitaire qui soit le reflet de notre tâche humanitaire à l’endroit des populations, surtout des enfants qui n’ont rien demandé ».

 «Nous sommes véritablement satisfaits de ce énième élan de solidarité de la communauté libanaise. Ils nous sauvent la vie avec surtout des médicaments. Mon enfant est malade depuis deux jours, et je ne peux pas l’amener à l’hôpital », nous confie une bénéficiaire.

Adam DIALLO

                                 

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*