Moringa : ses feuilles classées en 1er parmi 120 espèces testées

Le Moringa est un arbre tropical originaire de l’Inde. Il se trouve souvent à proximité des habitations, en Asie et en Afrique. Cette plante présente de nombreuses vertus. Le moringa est avant tout, une plante médicinale.

Une plante exclusivement riche : « Toutes les parties de l’arbre, des racines aux fleurs, sont utilisées en médecine ayurvédique et par beaucoup d’autres médecines traditionnelles » révèle Sakalé Traoré, promotrice de ‘’Mamali Moringa’’ au Mali. Selon elle, la plante est aussi alimentaire. Car, ses fruits et feuilles sont couramment utilisés dans les recettes locales. Une plante cultivée par la plupart des petits fermiers du sud de l’Inde et du Sri Lanka, apprend-on de Sakalé.

En Afrique, à Madagascar et à l’Ile de la Réunion notamment, ce sont les feuilles qui sont consommées, cuites en sauce. Jusqu’à récemment, le moringa était considéré comme un plat de pauvre, et les feuilles étaient un produit de cueillette. Pour ses valeurs nutritionnelles, le moringa est recommandé pour tous les âges. La posologie varie en fonction du résultat attendu ou de la maladie à guérir.

De nos jours, avec la découverte du potentiel nutritionnel de ses feuilles, le moringa est passé du statut de plante marginale, voire inconnue, à celui de nouvelle ressource pour les pays du Sud. Les feuilles sont de plus en plus utilisées dans des projets luttant contre la malnutrition. Leur production constitue une nouvelle activité agricole pour les petits fermiers.

Ainsi, le Centre Mondial de recherche sur des Légumes (AVRDC), a classé les feuilles de moringa en tête parmi 120 espèces testées. Les critères étaient la teneur en nutriments, l’activité antioxydante, la facilité de culture et de transformation, et les qualités gustatives. Souligne la promotrice de Mamali Moringa.

Cet aliment 100% végétal et naturel, assure l’équilibre des apports grâce à sa teneur exceptionnelle en vitamines, minéraux et antioxydants. De plus, la poudre de feuille de moringa offre un quart de son poids sec en protéines.  Elle contient aussi tous les acides aminés essentiels, fait rare pour une plante. Riche en acide caffeoylquinique et en chlorophylle, son action détoxifiante sur le foie est égale à celle de l’extrait d’artichaut.

Sakalé Traoré de souligner que, la feuille de moringa est appréciée des personnes soucieuses de leur équilibre alimentaire et souhaitant consommer des produits 100% naturels. La poudre de feuille est particulièrement indiquée pour les végétariens, les sportifs, les seniors et les personnes intolérantes au lait. Ceci en raison de ses fortes teneurs en protéines, calcium, potassium et en magnésium. Les produits à base de moringa répondent à une demande de super aliments végétaux riches en protéines et micronutriments, faciles à cuisiner et bénéfiques pour la santé

Le moringa étant une plante naturelle, sa consommation à des doses normales n’est pas nuisible à la santé. Toutefois, en cas de surdosage, le moringa peut être toxique pour les différents organes du corps humain. Une forte consommation des racines et écorces est très dangereuse pour l’organisme. Par exemple, il n’est pas recommandé pour une femme enceinte d’en consommer en grande quantité, car elle risque de faire une fausse couche.

Le moringa (surtout les graines) contient un composé chimique qui est très efficace dans le traitement de l’eau. En effet, la miche de graines de moringa est employée pour rendre l’eau potable.

La poudre de feuilles de moringa est utilisée dans l’industrie cosmétique relève-t-elle. Car pour la fabrication de savon et autres dérivés. Les propriétés antiseptiques et détergentes de la feuille de moringa permettent de protéger la peau pendant longtemps. À cela s’ajoute la fonction anti-inflammatoire.

La feuille de moringa contient un puissant acide qui aide à réguler le taux de sucre dans le sang. Son utilisation est recommandée pour les diabétiques. Très riche en vitamine E, C et en antioxydants, le moringa aide à lutter contre la dégénérescence des neurones et favorise une bonne santé cérébrale.

L’huile de moringa est très recommandée pour contrôler les sécrétions hépatiques et protéger le foie

Il est efficace pour lutter contre les troubles digestifs. Ses propriétés anti-inflammatoires aident à lutter contre les ulcères de l’estomac, les maladies du foie, etc.

En conclusion, Sakalé Traoré précise : « la poudre des feuilles sèches de moringa soigne : la malnutrition, l’anémie, le diabète, l’obésité, les troubles de mémoire, la fatigue, la faiblesse sexuelle, l’éjaculation précoce, l’hépatite B, la prostatite, la goutte, l’hypertension, le rhumatisme, la bronchite, l’asthme, l’excès de cholestérol, la perte d’appétit, la grippe, les douleurs musculaires, les douleurs gastriques, les colites » entre autres, qui sont bien fréquentes au Mali.

Il faut aussi signaler que l’écorce et l’huile soignent, les mycoses (dartres, teigne, démangeaisons), les dermatoses, la sinusite, la migraine, la névralgie faciale, etc. Les graines purifient correctement l’eau.

Fatoumata Koita

 

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*