Rats et souris : ces voisins dérangeurs

La présence des rongeurs (rats et souris) est monnaie courantes dans nos concessions, chambres à coucher, rues, marchés, bureaux, boutiques, cuisines, salon, toilettes, etc. De nos jours, ces rongeurs sont des épines dans les pieds de nombreux Bamakois. Ils sont source de nombreux dégâts matériels.

Et pourtant, la prolifération de ses petits animaux dévastateurs est tout simplement due à l’insalubrité des lieux et le manque d’hygiène: eaux usées, déchets solides, restes d’aliments, etc. Un problème réel à Bamako.

En effet, les rats et souris sont attirés par les saletés, les odeurs, la nourriture, ainsi que l’humidité. Ils sont également considérés comme étant des nuisibles, porteurs de maladies.

A Bamako, ces petites souris sont appelées «Messi»’ à cause de leur taille et de leur rapidité. Elles sont le plus souvent visibles dans les caniveaux et à coté des poubelles. De là, elles se glissent facilement dans nos maisons et bonjour les dégâts.

« J’ai acheté des tissus pour le mariage de ma fille et les souris ont tout rongé. C’était environs une quinzaine de tissus et Bazin d’une valeur de 180 000 FCFA. C’est un véritable calvaire pour nous », nous a confié Amissatou Diallo, résident à Bougoudani en Commune IV du District de Bamako.

Ni les objets, encore moins les vêtements et nourritures ne sont à l’abri de ces rongeurs qui vivent des saletés. Plus grave, ces rongeurs peuvent être à l’origine de nombreux problèmes tels que les risques de maladies, les dommages matériels, électroniques et source d’incendie, court-circuit, etc. Alors, il faut vite agir avant qu’il ne soit trop tard. Le meilleur remède c’est de rendre son cadre de vie très propre. A défaut, continuer à vivre avec ces animaux destructeurs ou les tuer avec des produits phytosanitaire qui ne sont pas également sans conséquences.

ASSITAN SIGA FADIGA

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*