Chauffage au charbon de bois: une pratique très dangereuse !

Depuis le 1er janvier 2020, nous assistons à un changement considérable de la température à Bamako et partout au Mali. Le niveau de la fraîcheur baisse chaque jour un peu plus. Pour se protéger contre le froid, certains essayent de réchauffer leur maison. Une pratique qui date depuis longtemps au Mali. En effet, elle consiste à mettre des braises vives et de la cendre dans un encensoir en terre, ou le charbon en feu dans les maisons. Une technique qui s’avère être dangereux.

Nul ne peut dire au Mali, au moins une fois dans sa vie, qu’il ne s’est pas réchauffé à l’aide du charbon de bois bien embrasé. Car dans nos familles, pendant la saison froide, nos mamans ont l’habitude de bien remplir le fourneau de charbon allumé autour duquel, nous formons un cercle tous ensemble à la recherche de chaleur qui nous procure une réelle sensation de bien-être.

Ensuite, en général, à l’heure du coucher, ce feu est renversé dans de grands encensoirs et apporté dans les chambres enfin de réchauffer la maison. Une pratique qui a des conséquences insoupçonnées sur la santé que la plupart des personnes ignorent. Selon les recherches, la combustion du charbon dégage du CO Monoxyde de carbone ou Oxyde de carbone, un réel tueur silencieux, car c’est un gaz toxique inodore très risqué.

De ce fait, quand le charbon de bois se retrouve dans une pièce où l’air ne circule pas, ou les portes et les fenêtres sont fermées, cela peut être source d’intoxication qui se traduit dans la plupart des cas par des maux de tête, étourdissements, nausées et même entraîner la mort de la victime (asphyxiée).

Ainsi, conseille-t-on, si le chauffage s’avère indispensable, il est surtout recommandé de s’assurer que le charbon est totalement consommé et qu’il ne reste que des braises bien rouges, avant de l’amener à l’intérieur des maisons.

Adam DIALLO               

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*