La mallette et le vendeur ambulant

Décidément, on ne peut plus se fier à personne à Bamako ! En tout cas, Georges, businessman dans le domaine des BTP, qui s’est fait piquer sa mallette par un vendeur ambulant, ne dira pas le contraire, En tout cas, il va dorénavant faire très attention sur qui mettre sa confiance.

« Cet après-midi de vendredi, je venais de me faire payer un chèque de 5 millions FCFA au guichet d’une banque de la place. Comme d’habitude, je range mon argent dans une mallette qui ne me quitte pas. Alors ce jour-là, je me suis rendu au bar pour boire une bière entre deux courses. En effet, j’ai garé ma Mercedes 190 sous un arbre avec à l’intérieur ma mallette ».

A côté, il y avait un vendeur ambulant qui y était également stationné pour la vente de ses bricoles. Ainsi, Georges eut la mauvaise idée de confier sa voiture au monsieur et de lui préciser qu’à l’intérieur se trouvait des choses importantes. Pour qu’il soit plus vigilent, Georges lui glissa même un billet de 1 000 FCFA

Sorti du bar, après avoir pris sa dose une demi-heure environ, Georges n’a que constaté les dégâts : Les vitres de sa voiture brisée, sa mallette ainsi que d’autres effets coûteux emportés et le vendeur disparu !

Sous le coup du désespoir, Georges n’a même jugé nécessaire d’aller à la police pour porter plainte. Mais, la chance lui a souri. En effet, trois jours plus tard, lorsque George se trouvait dans ce même bar avec ses amis, le vendeur ambulant accompagné par la police lui sont tombés dessus. Les policiers lui ont raconté qu’ils ont interpellé ce voleur grâce à la mallette. En effet, un policier l’aurait interpellé car il trouvait la mallette trop sophistiquée pour un vendeur de bricoles. Interrogé par l’agent, il n’avait d’autre choix que d’avouer son forfait. Et coup de grâce pour Georges : les cinq millions étaient intact.

Et depuis ce jour, Georges qui a l’habitude de garder de pareilles sommes dans sa voiture jusqu’à ce qu’il s’en serve, a compris que la voiture n’est une banque, encore moins un lieu bien sécurisé où l’on doit garder une importante somme d’argent.

Soumba Diabaté (Stagiaire)

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*