Législatives de 2020 : le PRVM-FASOKO mise sur une vingtaine de députés

Les rideaux de l’assemblée statutaire ordinaire du Bureau exécutif national du Parti pour la restauration des valeurs du Mali (PRVM-FASOKO) dont l’objectif était de faire le bilan du parti durant l’année 2019 et de projeter pour la bonne organisation du congrès qui se tiendra courant 2020, sont tombés le samedi 28 décembre 2019, à son siège, avec la formulation d’importantes résolutions dont celle de prendre les dispositions idoines pour disposer de plusieurs députés (20 au minimum) aux prochaines législatives de 2020.

C’était sous le patronage du président du parti, Mamadou Oumar Sidibé ; en présence des membres du bureau exécutif national venu des quatre coins du pays.

Pendant cette rencontre statutaire, les débats étaient très houleux et mais francs entre les participants. Une chose qui permet au parti de consolider ses acquis et de bien préparer ses perspectives sur la scène politique.

Le président de la jeunesse du PRVM-FASOKO, Ousmane Sangaré, a salué les efforts que le président Sidibé ne cesse de ménager pour aider les jeunes. Il a souhaité le concours du président pour la tenue du congrès de la jeunesse qui a tant duré. Et de lancer un vibrant appel à la jeunesse qui doit s’engager corps et âme pour la cause du parti, notamment à l’occasion des élections législatives devant se tenir le mois d’avril prochain, comme prévu dans les recommandations du Dialogue national inclusif.

Le vice-président Cheick Oumar Konaté a tout d’abord félicité les participants pour leur assiduité pendant cette Assemblée générale.

Selon lui, le PRVM-FASOKO est un jeune parti qui a su surmonter et se positionner dans l’arène politique malien en si peu du temps.

Aussi, a-t-il noté, le parti s’engage à apporter sa contribution dans le développement, l’épanouissement et l’émergence du Mali.

Quant à la représentante des femmes, Rokia, elle a exhorté les femmes à travailler pour mériter la place qui leur est due sur le plan politique. Pour elle, les femmes ne doivent se faire laisser face aux hommes sur le terrain politique.

En ce qui lui concerne, le président du parti, Mamadou Oumar Sidibé, a remercié les participants et de rappeler que cette assise est assez importante pour la vie du parti.

«Cette assise permet de faire le bilan du parcours et aussi des analyses pour l’avenir du parti », dira-t-il.

Il a profité de l’occasion pour exhorter les participants à s’évertuer pour la cause dans la logique et les principes du parti.

Par ailleurs, il ressort des résolutions lues par le Secrétaire général du parti, Yaya Coulibaly que le parti s’engage à procéder au renouvellement de ses organes sur le plan national et international avant la tenue du congrès extraordinaire prévue au 1er trimestre 2020 ; de prendre les dispositions idoines pour disposer de plusieurs députés (20 au minimum) aux élections législatives prochaines ; de prendre en compte la représentativité des Maliens de l’extérieur dans les Réunions du BEN et aussi dans les instances, etc.

Seydou K. KONE

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*