Saison Froide: précautions à prendre pour éviter certaines maladies

Au Mali, en cette période de froid, accompagnée d’une réduction moyenne de visibilité par la poussière en suspension, les populations sont exposées à diverses maladies.

En effet, à Bamako, en plein chantiers routier et hydraulique, dans beaucoup de quartiers, les habitants font actuellement face à des maladies pulmonaires et épidémiologiques. Ces dernières années, avec le changement climatique, outre la poussière, il y a les moustiques. C’est donc une période de prolifération de nombreux germes de maladies. Dans ces conditions, quelles précautions prendre pour les éviter ?

 En cette période de fraîcheur, il est fortement recommandé de porter des habits adaptés et se protéger de la poussière par le port de bavettes (appelées localement cache-nez). Une méthode simple et facilement accessible à tous. Du point de vue avisé de Dr Elisabeth Diarra, la saison froide est une période d’épidémies telles que la rougeole, la méningite. Afin de prévenir certaines maladies, l’adoption d’une hygiène de vie particulière s’impose.

« Il y a des mesures simples de protection : d’abord le port des bavettes pour se protéger le nez et la bouche, ensuite l’introduction de beurre de karité dans les narines pour éviter leur assèchement et enfin, pour les ménagères, la nécessité d’humidifier le sol avant balayage », conseille-t-elle.

Aussi, précise-t-elle, ces mesures sont valables quand on est en circulation ou sur les lieux de travail, car les germes des maladies passent par ces voies aériennes pour infecter nos organes. En cette période d’ambivalence du climat, où fraîcheur et chaleur alternent, il est conseillé de se prémunir contre les maladies pulmonaires en portant des pull-overs.

En outre, soutient Dr Elisabeth, le port du casque ou de lunettes nous évitera les maux d’yeux en cette période de suspension poussiéreuse. En ce qui concerne les moyens de protection contre les moustiques, Dr Diarra souligne : «Pour éviter le paludisme, le moyen le mieux indiqué est bien la moustiquaire, mais il se trouve que des gens la négligent au profit des mosquitos alors qu’on ne maîtrise pas les composants chimiques ».

Pour elle, l’usage des mosquitos et autres insecticides requiert des précautions. « Après pulvérisation d’une maison, il est conseillé d’observer un temps avant d’y entrer. Quant au mosquitos, il provoque des allergies chez certaines personnes et peut entraîner des problèmes pulmonaires tels que l’asthme. C’est un moyen palliatif ; il ne chasse pas totalement les moustiques ».

En tout cas, pour passer au mieux cette période, il est important de bien se couvrir. Il est préférable de superposer plusieurs couches de vêtements, que de se contenter d’un seul gros pull : la couche d’air entre chaque vêtement joue le rôle d’isolant. Les vêtements serrés qui coupent la circulation sanguine sont à éviter, a-t-elle fait savoir.

Certaines parties du corps telles que les mains, les pieds refroidissent plus vite. Ils doivent être protégés en portant des gants, des chaussures fermées ou des chaussettes quand on est à la maison.

Il convient également de se couvrir la tête en optant pour un bonnet qui couvre aussi les oreilles.

Paul Y. N’GUESSAN

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*