Energie solaire : une centrale de 50 mégawatts à Sélingué

« AMEA POWER », c’est la nouvelle société émiratie qui fournira de l’électricité solaire au Mali, à travers la construction d’une centrale solaire d’une capacité de 50 mégawatts à Sélingué. Deux conventions ont été signées entre le Mali et les Emirats Arabes Unies. Elles vont permettre de soutenir la société EDM-sa dans sa tumultueuse mission de fourniture d’électricité. Cela, à travers notamment, un contrat d’achat d’énergie entre EDM-SA et le groupe « AMEA POWER », pour une durée de 25 ans. Les deux conventions ont été signées Mercredi 05 Février dernier sous la présidence du Premier ministre Dr Boubou Cissé, en présence du ministre de l’énergie et de l’eau Sambou Wagué et de Hussein Alnowais, président Directeur Général de AMEA POWER.

En effet, il n’est un secret pour personne que le déficit énergétique au Mali est à son comble. Avec une population de plus en plus croissante et face à une augmentions de la demande des grandes industries dans le pays, les capacités de fourniture d’EDM-sa sont largement saturée. Et cela intervient à un moment où la sécheresse continue sa poussée.

Toute chose qui exige, au pays, de s’orienter vers l’énergie solaire ou naturelle. Car, le Mali dispose du soleil et il faut en profiter. En tous cas, en sont convaincues les autorités maliennes qui espèrent que la concrétisation de ce projet va répondre : « à cet objectif que le gouvernement de la République du Mali s’est fixé, celui d’aller vers une énergie qui est moins chères déjà mais surtout vers une énergie propre, pour le bonheur des Maliens sur l’ensemble du territoire national ». A salué le Premier ministre, Dr Boubou Cissé, lors de la signature des deux conventions.

Pour Dr Boubou Cissé, c’était l’objectif du président de la République, c’est la mission confiée au ministre de l’énergie et à EDM : « Je suis heureux de voir aujourd’hui que ces objectifs sont en phase d’être atteints. C’est un évènement important aussi pour nous parce que cela renforce la coopération entre le Mali et les Emirats Arabe Unis » A ajouté le premier ministre.

Ainsi, le Mali dans ses relations avec les Emirats arabes unis, entame de plus en plus une coopération dynamique dans les domaines économique et militaire. Ce qui contribuera à inviter l’investissement dans notre pays de capitaux Emiratis. Et ces deux signatures s’inscrivent dans le cadre de la dynamisation de la coopération bilatérale entre le Mali et les Emirats Arabes-Unies.

Ousmane Tangara

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*