Le Film  » Voile Secret » : en grande première sur le grand écran ce 21 février

Le cinéma malien sort peu à peu d’un sommeil profond. L’émergence de la vidéo a consacré l’inactivité des salles de cinéma jusqu’à leur disparition. Les films volent de succès en succès, consommés par le public qui n’est pas exigeant sur la qualité. D’où la nécessité de doter d’innover.
La démonopolisation des ondes en 1990 a ouvert les yeux à une véritable révolution au niveau de l’audiovisuel. A la multiplication des chaînes de télévision, s’ajoute la naissance de structures de production de films. Les réalisateurs poussent comme des champignons. Beaucoup de comédiens se convertissent en acteurs de cinéma. Tous s’approprient les nouvelles technologies de l’information et de la communication. Tous sont au numérique. Sans chercher fondamentalement à connaître les règles de l’art.

Journaliste, communicateur, Cinéaste et réalisateur, entrepreneur, le cinéaste malien Fousseyni Maïga ne fait rien comme tout le monde. Il veut apporter un souffle nouveau au Cinéma malien. En témoigne son tout premier long métrage qui sera projeté en grande première ce vendredi 21 février à Bamako et qui a été présenté aux hommes de médias le 14 février dernier au CNCM.

Ce film ‘’le Voile Secret’’ selon le réalisateur Fousseyni Maïga, est un film de 98 minutes tourné essentiellement à Bamako pour une durée d’environ 06 mois. Ce long métrage se veut le reflet des réalités de la société malienne et partant du continent africain sur les sujets concernant le mariage forcé et précoce des filles, la déscolarisation, le mariage avec intérêt, l’investissement inconsidéré pour l’organisation d’un seul mariage; le planning familial etc.

Le synopsis du film nous relate « Le voile Secret » est l’histoire de Aïda et Djibril, deux jeunes, qui tombent éperdument amoureux l’un de l’autre et qui décident de s’unir pour la vie. Gaoussou, le père de Aïda, un homme très riche et très influent, n’entend pas les choses de cette oreille-là ! il va interdire à Aïda de nouer toute relation avec Djibril, qui, pour lui, n’est autre qu’un jeune chômeur, qui se contente d’un petit boulot de mécanicien de la place, un délinquant, très sale et un fils de pauvre.

Il menace Djibril de le faire tuer, s’il ne laissait pas sa fille tranquille : « Je te propose deux choses : ta vie sauve en restant loin de ma fille ou être avec elle et te retrouver en enfer ». Il menace également Aïda, sa fille, à qui, il avait promis une voiture, dès l’obtention de son master 2, de la déshériter et de la chasser de la maison.  Aida défie son père pour Djibril…

Modibo Souaré le directeur du (Centre national de la cinématographie du Mali (CNCM), dira que  l’engagement du réalisateur  pour le Mali, valait la peine d’être accompagné dans cette aventure.

Et de soutenir que pour faire la promotion du cinéma malien, sa structure est prête chaque fois que le besoin y est d’accompagner  les initiatives, mais aussi et surtout à aider avec les moyens matériels à tout moment.

En outre, ce film réunit de grands noms du cinéma malien et de jeunes pousses qui espèrent faire une belle carrière dans le domaine. Après la première sortie officielle du film, il est prévu d’apporter le film aux populations  des régions du Mali. Ainsi, le film sera projeté à Ségou le 7 mars, ensuite Koulikoro le 14 mars et enfin Kayes 21 mars. Cette première phase régionale sera suivie d’une seconde phase à partir du Mois de Juillet 2020 pour couvrir Sikasso, Gao, Tombouctou etc…

Le réalisateur Fousseyni Maïga, voilà un homme qui semble tout le temps prêt à rire de tout, et surtout de lui-même, mais qui se révèle être un entrepreneur redoutable et un inépuisable concentré d’énergie. Quand il dit que pour relever un défi, il passe des nuits blanches, on le croit volontiers, cet homme-orchestre du septième art, aussi « croustillant » que ses actrices. Rendez-vous est donc pris pour se familiariser avec l’univers de ce jeune réalisateur, au Ciné Magic ex Babemba à partir de 21h pour l’exclusivité du film ‘’Le Voile Secret’’.

Fatoumata Koita

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*