Réparation de téléphones portables : Un métier qui nourrit son homme

De nos jours, vivre sans portable est impensable pour bon nombre de personnes. A cause de cet usage quotidien du téléphone portable, les panes deviennent fréquentes. Du coup, les utilisateurs, dont les téléphones tombent en pane, font recours aux réparateurs donnant ainsi naissance à une activité génératrice de revenus : la réparation de téléphone.

En ce moment, il y a toute sorte de marque de téléphones sur le marché. Il y en a qui résistent plus par rapport à d’autres. Très souvent, ces portables peuvent avoir des problèmes en cas de moindre choc faisant ainsi l’affaire des réparateurs souvent appelés « chirurgiens des portables ».

Mohamed Keita, réparateur de téléphones portables, a bien voulu partager avec nous son quotidien : « Je fais ce job depuis bientôt 8 ans. Depuis mon enfance j’ai toujours été fasciné par les appareils électroniques et j’aimais bien faire des bricolages quand quelque chose se gâtait dans la maison. Et quand j’ai commencé à grandir, je me suis lancé dans ce métier et je suis allé chez une professionnelle comme apprentis. Avec le temps, j’ai pris mon envol petit à petit. Aujourd’hui, j’ai mon propre atelier. En plus de la réparation de téléphones, je vends aussi des chargeurs, des écouteurs. Je fais des troques et bien d’autres. »

Grâce à son génie créateur, il arrive très vite à comprendre les nouvelles tendances. Par la qualité de son travail, M. Keita s’est fait une renommée dont l’effet se fait sentir sur le climat des affaires.  Cependant, « ce métier n’est pas sans contraintes ». Nous explique Mohamed qui estime que : «  souvent les clients ne sont pas satisfaits puisqu’ils ont du mal à comprendre les pannes irréparables. Et souvent en voulant résoudre un problème, on peut provoquer un autre. A ce moment, il faut tout faire pour garder de bonne relation avec les clients même s’il me faut payer les dégâts. »

Fier de son travail, ce jeune entrepreneur ne manque pas de lancer un appel à la jeunesse : « c’est le travail qui fait l’homme. Si un travail te permet de gagner ta vie sois en fier. Ne restons pas tous assises à attendre un travail de bureaucrate qui vient souvent tarde trop. » Conclut il

Adam DIALLO

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*