Elevage domestique de lapins : Sa valorisation sera la bienvenue

Le lapin est un petit mammifère herbivore, reconnaissable à ses longues oreilles et à sa petite queue touffue. Il en existe de nombreuses espèces sauvages, et une espèce domestique : le lapin domestique. Le lapin n’est pas un rongeur, il appartient à l’ordre des lagomorphes.

La cuniculture, ou cuniculiculture, est l’élevage de lapins domestiques. Elle a commencé à se développer au Moyen-âge. Puis, elle a pris son plein essor avec la révolution industrielle, passant de l’élevage en clapiers pour l’autoconsommation, à la production intensive, avec un cycle de reproduction très court, pour sa viande, voire sa fourrure. Au Mali le lapin est élevé de façon domestique et le plus souvent par les jeunes. Une activité qui leur permet non seulement d’être actifs tout en gagnant un peu d’argent.  Cet élevage qui est encore très peu valorisé pourra être une activité génératrice de revenus, si l’on s’y adonne à fond.

Pratiquée dans toutes les régions au Mali, il est rare de voir une personne qui fait de la cuniculture son activité principale et régénératrice de revenus. Il est toujours pratiqué par amour par des éleveurs à côté d’autres animaux. A Bamako, nombreuses sont les familles qui pratiquent l’élevage de lapins. Avec de petites cages sur la toiture ou à l’arrière-cour, le tour est joué et bonjour aux lapereaux dans les 31 jours.

Rapide dans sa reproduction, il est facile d’avoir au bout de quelque mois une petite tribu de lapins si toutes les conditions d’hygiène, alimentaire et sanitaire sont réunies.

Pour L.B, jeune éleveur de lapin : « la réussite de cette activité repose essentiellement sur l’amour. J’ai tellement insisté pour que mes parents puissent accepter – mon projet d’élevage de lapins à la maison, -donc je dois tout faire pour réussir même si cela me demande beaucoup d’efforts et de temps. J’ai commencé avec 3 paires de lapin mais aujourd’hui j’ai plus de 15 paires sans compter ceux que nous avons mangé, que j’ai vendu et ceux qui sont morts. Je les nourris essentiellement de salade et tourteau. Le prix dépend de la race, qui varie entre 6000 à 10000 FCA la paire. Et cela m’aide beaucoup côté financier » nous confie ce jeune éleveur.

« La chair de lapin est délicieuse, de bonne qualité et peu grasse. Elle a un goût qui s’apparente beaucoup à la chair de poulet, mais plus délicieux, » ajoute-t-il.

La viande de lapin fait partie des chairs blanches qui sont très recommandé, car riche en vitamine, B2, B12, B6, B3 Etc. Le lapin est très peu calorique que le bœuf, l’agneau, le porc et même le poulet. Environ 170 kcal/100g. Il apporte 20,5% de protéines pour 100g de viande. Le lapin a un faible teneur en cholestérol de toutes les viandes et contient plus de 35% d’acides gras monoinsaturés, efficace pour réduire le taux de cholestérol.

Adam DIALLO

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*