Sommet Chine-Afrique: la lutte contre la COVID 19 au cœur des échanges

A l’initiative des présidents chinois, sud-Africain et sénégalais, s’est tenu, hier mercredi 18 juin 2020, par vidéoconférence, un Sommet extraordinaire Chine-Afrique dont l’objet était d’échanger les expériences et les stratégies de lutte contre la pandémie du Coronavirus. C’était sous le haut patronage du président chinois, Xi Jinping.

L’impact de la crise sanitaire causée par la maladie à Coronavirus sur le développement socio-économique interpelle à plus d’un titre. Et la tenue par visioconférence du Sommet extraordinaire Chine-Afrique est la manifestation de la volonté des dirigeants africains et chinois d’éradiquer la pandémie du Coronavirus qui secoue le monde depuis plus de six mois.

En effet, partie de la Chine en décembre 2019, la maladie touche actuellement 8 millions de personnes pour plus de 440 000 décès à travers le monde.

Quant à l’Afrique, à la date du 11 juin 2020, elle a dépassé la barre des 200 000 cas et cumulait à la même date, plus de 5 600 décès.

Selon le Président malien Ibrahim Boubacar Keita, la cartographie de la crise est alarmante. « Au-delà de crise économique, la pandémie a changé les habitudes sociales. Elle a un impact négatif sur tous les secteurs d’activités de développement dans l’ensemble des pays du monde : La pandémie a désarticulé l’économie nationale, déstructuré la vie en société. Elle a fragilisé les régimes politiques, menacé les plans et programmes de projets nationaux et internationaux, anéanti les acquis de développement, exacerbé les conflits sociaux, réduit les PIB et mis en cause nos certitudes», a-t-il déclaré.

Ce sommet extraordinaire, preuve de la solidarité internationale face à cette maladie, a été mis à profit pour entrevoir les perspectives de l’après Covid qui risque d’instaurer un nouvel ordre mondial.

Andiè Adama DARA

 

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*