Confinement des maliens rapatriés dans les hôtels : Où sont partis les 6 milliards annoncés ?

Avec la pandémie du Coronavirus, beaucoup de nos compatriotes qui se sont retrouvés bloqués en dehors de nos frontières, et dans les quatre coins du monde, ont souhaité regagner leur patrie, malgré les mesures de fermetures des frontières et de confinement dans certains pays. A la faveur d’une mobilisation des autorités nationales, beaucoup ont été rapatriés, suivant des règles spéciales de quarantaine dans des établissements hôteliers. Ces derniers peinent à avoir leur dû avec l’Etat.

Au Mali, 14 établissements hôteliers avaient été sélectionnés pour le confinement et la quarantaine et leur prise en charge à la faveur d’un accord entre le ministère des Maliens de l’extérieur et la Fédération nationale des Hôteliers du Mali. Après services rendus, les promoteurs desdits hôtels attendent toujours le règlement de la facture par les autorités maliennes. Et pourtant, apprend-on, un budget de 6 milliards de FCFA a été débloqué et mis à la disposition du département en charge des Maliens de l’extérieur pour l’exécution de cette mesure d’urgence.

Chacun des hôtels a reçu des délégations venant de différents pays, avec un appui technique des services de santé en vue de maîtriser les mesures de quatorzaine pour chaque passager. Les hôtels ont du faire des aménagement spéciaux et accepté de préfinancer les charges liées à l’hébergement de centaine de personne. S’ils ont pensé avoir une bouée de sauvetage en cette période difficile due à la pandémie, les hôteliers ne s’attendaient pas à subir un traitement aussi peu éthique de la part des services financiers et des responsables des structures étatiques en charge de l’hôtellerie au Mali et des maliens de l’extérieur.

En effet, nous apprenons de sources introduites, que les paiements seraient conditionnés à des ristournes exigées par la Commission en charge de cette question des rapatriements et par certains agents des directions des finances.

Pour rappel, un budget de 6 milliards de FCFA serait débloqué et mis à la disposition du département en charge des Maliens de l’extérieur pour l’exécution diligente de cette mesure d’urgence sociale. Ce montant, faut-il noter, était destiné à assurer le rapatriement et la prise en charge des personnes confinées dans les hôtels pendant les 14 jours.

Par ailleurs, si les responsables desdits hôtels ont préféré garder le silence sur le montant exact qu’ils attendent de l’Etat malien, des sources indiquent qu’une partie de la somme avait été déjà réglée par le ministère des Maliens de l’extérieur, mais le reliquat est encore considérable.

Il convient de noter que les acteurs du secteur hôtelier considérablement affectés par la crise sanitaire, avaient fondé beaucoup d’espoir en cette opération de confinement forcé. Mais hélas, cet espoir est en train de se transformer en hantise et suscite déjà des interrogations sur la gestion des 6 milliards annoncés.

Andiè Adama DARA  

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*