Devoir de redevabilité : la mairie de la CV restitue les activités phares du 1er semestre 2020

La 7e édition du déjeuner de presse de la mairie de la Commune V s’est tenue, le samedi 8 août 2020, à l’hôtel Olympe, dont l’objectif était de faire la restitution des activités du premier semestre 2020 du Bureau communal sous le patronage du maire Amadou Ouattara. Cet exercice démocratique gage de transparence et de redevabilité va se poursuivre dans les 8 quartiers de la CV. C’était en présence de son staff.

En effet, il s’agit à travers cet exercice démocratique de restituer aux populations, les principales activités que la mairie a pu réussir pendant les six derniers mois et d’évoquer les difficultés qu’elle rencontre dans l’accomplissement des tâches quotidiennes.

L’occasion se veut également un cadre pour inviter les populations à s’impliquer davantage dans la gestion de leur commune.

« Depuis notre arrivée, nous travaillons dans la transparence. Tout ce que nous avons pu faire, il y a une traçabilité financière. C’est pourquoi, certains citoyens ont compris et pris conscience pour aider la mairie à atteindre son objectif. Nous ne cachons rien à personne et nous sommes là pour travailler pour l’émergence et le développement de notre commune », explique, le maire Amadou Ouattara.

Aussi, a-t-il fait savoir, la mairie a signé un contrat d’affermage avec la coopérative d’assainissement des GIE COGENET. Ledit contrat concerne la mise à disposition promotionnelle de 500 poubelles qui font suite à la réalisation de 100 puisards (pour gestion des déchets liquides) dans le cadre du Projet d’assainissement intégré (PACUM) financé par la Banque mondiale.

Par ailleurs, courant 1er semestre 2020, toujours dans le domaine de l’assainissement, la mairie de la Commune V a lancé les travaux de pavage de plusieurs rues, de bitumage, de grainage et d’éclairage des rues 161 et 353 de Kalaban-Coura.

En ce qui concerne les 4000 déguerpis de 2012, sur lesquels 1 300 cas sont réglés, le maire reconnait qu’avec tous les efforts consentis, il y a des contraintes réelles qui existent et empêchent les dossiers d’avancer.

Concernant, le projet d’aménagement du marché de Sabalibougou, le maire Ouattara fait savoir qu’il est en cours et ne sera point abandonné. Toutefois, il explique que c’est d’abord un projet du District de Bamako avant d’être celui de la Commune V.

Selon le maire, si certains s’étaient opposés au projet d’aménagement du marché de Sabalibougou, aujourd’hui, beaucoup sont en train de comprendre qu’il s’agit du bonheur du quartier et de toute la Commune V.

Par ailleurs, le maire Amadou Ouattara n’a pas manqué de souligner que la pandémie à Coronavirus a freiné l’élan de plusieurs projets entamés. Malgré tout, le maire rassure que lui et son équipe vont retrousser les manches pour faire face aux grands défis de l’heure. « Nous devons apprendre avec la pandémie, et la vie ne doit pas s’arrêter que parce qu’elle existe », a-t-il conclu.

Seydou Karamoko KONE

 

 

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*