Transport aérien : SKY-Mali prend son envol

La promotion du secteur local du transport aérien au Mali est l’un des grands défis pour les plus hautes autorités du pays. C’est ainsi que les acteurs du secteur entendent adopter des solutions en développant des stratégies pour booster le transport aérien local à travers la création de nouvelles compagnies aériennes pour la desserte domestique.

Le transport aérien constitue à la fois, un levier important du désenclavement intérieur et extérieur et un puissant facteur pour la croissance économique du Mali. Sa promotion passe surtout par celle du transport domestique. Une dynamique, soutenue par un certain nombre d’investisseurs privés qui entendent porter les couleurs nationales dans les airs à travers SKY-Mali.

Cette nouvelle compagnie Made in Mali qui ambitionne de prendre le relais de ‘’Air Mali’’, vise à faire de la nouvelle société une compagnie de standard international sécurisé, soutient Hadj Baba Haidara, Directeur général de SKY-Mali.

Selon ce dernier : « La société s’appuiera sur une flotte moderne avec des tarifs compétitifs pour que les Maliens puissent se déplacer dans l’air ».

Pour les experts maliens, le déplacement par avion doit cesser d’être un luxe pour un territoire enclavé comme le Mali.

Aussi, notent-ils, le développement du transport aérien au Mali passe par la création des conditions pour une offre attrayante en renforçant la compétitive entre les différentes entreprises de l’aviation civile, ainsi que la géstion intégrale de l’espace aérien à partir du territoire national.

Pour ce faire, soulignent-ils, SKY-Mali entend faire du transport aérien, un moyen accessible à tous, permettant ainsi au Mali de profiter davantage de sa position géographique confortable au sein du marché commercial dans l’espace UEMOA.

Pour Lucien D’Almeida, président du Conseil d’administration de SKY-Mali, cette nouvelle société a nécessité un ivestissement de 18 milliards de FCFA. Et d’indiquer que ce chiffre sera porté de 40 à 50 milliards de FCFA avec l’acquisition de deux nouveaux appareils sortis d’usine.

Actuellement, la nouvelle compagnie dont le principal partenaire reste « Al Sayegh Group » dont le patron, Abdoul Jabar Al Sayech, entend demarrer ses activités avec 12 vols hebdomadaires entre Kayes, Sikasso, Mopti, Gao et Tombouctou  et Kidal avant d’étaler ses ailes vers la sous-région, en Afrique Centrale et en France. En plus des deux compagnies qui assurent la liaison nationale, le Mali compte 5 compagnies pour le Cargo, SKY-Mali vient renforcer cette chaine aérienne de liaison dans notre pays.

Il convient de noter que le lancement d’une compagnie aérienne aux couleurs nationales pour les dessertes domestique et régionale est lié à son adaptation aux exigences du transport aérien international, tout en créant les conditions de valorisation, de mobilisation et d’utilisation rationelle des ressources générées par le secteur et en favorisant surtout le professionalisme de l’emploi dans le secteur.

Andiè Adama DARA

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*