Sommet de la CEDEAO : une délégation du CNSP attendue au Ghana aujourd’hui

Une délégation du Comité national pour le salut du peuple (CNPS) est attendue à Accra, dans la capitale du Ghana ce mardi 15 août, où se réuniront les 15 Chefs d’Etats de la CEDEAO.

Lors de son 54e sommet ordinaire, l’Organisation sous régionale avait exhorté la junte à transférer le pouvoir aux civils avec un ultimatum pour ce 15 septembre 2020. Pendant ce temps, l’embargo économique et financier sur le pays demeure.

Du 10 au 12 septembre dernier, les militaires ont organisé les journées de concertations nationales sur la transition. Une feuille de route de transition de 18 mois a été adoptée à l’issue des débats de trois jours.
Trois organes de transition ont été désignés. Mais le processus de désignation du président de la transition continue de diviser les maliens.

Un général à la retraite, ancien ambassadeur du Mali au Niger est cité comme possible président de la transition. La CEDEAO exige qu’à défaut de céder le pouvoir à un civil, le numéro un de la transition soit un militaire à la retraite.
Le général à la retraite Mahamane Touré, ancien Chef d’État-major des armées, dont le nom circule dans les coulisses est réputé pour sa maitrise des rouages du pouvoir et avoir des relations privilégiées avec certains chefs d’Etats de la CEDEAO.
En tout cas, le rendez-vous d’aujourd’hui à Accra est une occasion pour les responsables du CNSP de montrer à l’organisation ouest africaine sa bonne foi et obtenir peut-être la levée des sanctions contre le pays.

Aly BOCOUM

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*