Initiative pour la Refondation du Mali (IRMA) : un parti qui veut faire de la politique autrement

« Faire de la politique autrement, sans démagogie, au profit et au service du peuple malien ». Tel est le but du parti Initiative pour la Refondation du Mali (IRMA), qui sera lancé officiellement dans les prochains jours.

Pour ses initiateurs, le parti IRMA est né du constat selon lequel depuis quelques années, le Mali est confronté à une crise multidimensionnelle, qui a renversé 2 présidents démocratiquement élus, en moins d’une décennie. Une situation qui interpelle tous les maliens, raison pour laquelle, de jeunes cadres soucieux et visionnaires ont porté sur les fonts baptismaux « Initiative pour la Refondation du Mali » (IRMA).

Le benjamin des partis politiques au Mali qui se fixe comme principaux objectifs, la consolidation des acquis démocratiques en vue de l’édification d’une nation juste et prospère.

En effet, soutiennent ces responsables, la politique est un art qui consiste à apporter des solutions aux maux de la société, aux défis du moment, et d’anticiper le développement et l’émergence.

« C’est cet idéal qui a permis la naissance de l’IRMA, initié par des jeunes cadres qui veulent servir leur communauté plutôt de se servir », ont-ils souligné.

Les militants et sympathisants de l’IRMA s’engagent à faire de la politique autrement, en se mettant au service des autres. Pour ce faire, le parti propose un projet de société intégrateur dans lequel, chaque malien compte.

« Résolument engagé pour le sursaut national, le parti IRMA compte faire de la diversité culturelle du Mali une opportunité d’écoute du pays profond et un élément de rapprochement des peuples de la sous-région et du Continent. Pour la pacification du Mali, l’IRMA œuvrera à la réconciliation véritable des cœurs et des esprits, à l’émergence d’une société de droit dotée d’institutions fortes. C’est là, la quintessence de la refondation que prône le parti », dira le président du parti, Cheick Sidy Mohamed Touré.

Ce dernier invite tous ses militants au respect du code d’éthique et de déontologie des différentes institutions. Par ailleurs, il en appelle à l’observance d’une intégrité morale et d’un professionnalisme caractériel des forces de défense et de sécurité.

Aussi, a-t-il soutenu, le parti IRMA s’emploiera à remettre les citoyens au travail, et s’impliquera auprès des forces vives pour assurer la croissance, le partage équitablement de ses fruits et garantir la résilience des populations face aux chocs climatiques et économiques extérieurs.

De même, l’IRMA s’oppose à toute forme d’exclusion ou d’entrave à l’essor économique et politique du pays. C’est pourquoi, il s’appuiera sur une jeunesse malienne libre et engagée afin de contribuer à l’émergence d’une nouvelle classe politique dynamique, capable de tirer les leçons des insuffisances et dérives constatées dans la glorieuse marche du peuple malien.

Seydou K. KONE

1 Comment

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*