Fête de fin d’année : Une ambiance morose malgré l’opération « Ville lumière »

Le mois de décembre s’annonce et annonce les fêtes de fin d’année. Mais dans la capitale malienne, l’ambiance festive ne se lit pas sur les visages. Alors que chaque année, à la même période, Bamako a pour habitude de briller de mille et une couleurs de décorations, qui dégagent une ambiance joviale que suscite Noël et la saint Silvestre. Mais cette année nous assistons à une image morose à tel point qu’on a l’impression que la fête de Noël a été reportée.

Bamako n’a toujours pas affiché cette coquetterie qui lui est reconnue surtout quand il s’agit des fêtes de fin d’année. Les esprits ne semblent pas à la fête. Les petits commerces n’ont pas fait la grande livraison en vue d’un marché exceptionnel.

Il est vrai que l’année a été spéciale, entre la maladie de Covid-19, les évènements sociopolitiques et le coup d’Etat, notre pays a vécu des moments durs qui seront inscrits dans l’histoire. Serait-ce la raison de ce climat morose ?

Ce qui est pour bon nombre de personne, des moments de récréation et de retrouvaille « je suis un peu surpris et déçu, car rien que l’année dernière Bamako était présentée sous sa meilleure forme pour les fêtes de fin d’année procurant de la joie et la fierté au citadin. Pour dire qu’avec tout ce que nous avons vécu cette année nous avons besoin de ça pour faire passer le stress et espérer une année 2021 meilleure », estime Lalaicha Touré, une jeune étudiante.

En tout état de cause à Bamako, les dispositions sont prises par la mairie du District pour renouer avec la récente tradition de « Bamako, ville lumière ». Les agents sont à pied d’œuvre pour parer certaines artères d’un dispositif spécial de lumière qui installera peut-être l’ambiance des fêtes de fin d’année.

 

Adam DIALLO

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*