Saison Africa2020 en France : Pour briser les idées reçues sur le Continent africain

Saison Africa2020 en France : Pour briser les idées reçues sur le Continent africain

Cette année, la France a prévu d’organiser une saison des cultures dédiées à l’Afrique, qui se tiendra à Paris, de décembre 2020 à juin 2021. Ladite session a pour but de faire la promotion de la culture africaine à travers des événements auprès de la communauté française. Une ouverture qui va permettre à la jeunesse africaine de valoriser ses talents, sa richesse culturelle et avoir des partenaires dans la création et dans l’entreprenariat culturel Africain.

Une saison de brassage entre les cultures de différents pays du Continent africain, regroupant 54 Etats. La session valorisera non seulement l’Afrique francophone, Anglophone, sans oublier l’Afrique du Nord, mais sera aussi une grande école de savoir-faire, de la production et la diffusion des idées et des valeurs de différentes régions.

Pendant cette saison, la société africaine sera mise en lumière sous ses différents angles historiques, présentée sous diverses formes comme ce Continent en mutation avec un accent particulier, sur la promotion de la création contemporaine africaine dans tous les secteurs ; la mise en avant des initiatives dans le domaine de l’entreprenariat culturel ; la construction de partenariats culturels, y compris à dimension européenne.

« Briser les idées reçues sur le Continent africain et pour transformer les imaginaires. L’objectif est d’arriver en France à faire changer les regards et à comprendre le monde d’un point de vue africain » décline comme vision Mme Kadiatou Konaré, ministre de la Culture, de l’artisanat et du tourisme.

Quant à la commissaire générale de la Saison Africa2020, N’Goné Fall, elle soutient que « l’objectif de la Saison Africa2020 est de parler de la place de l’Afrique dans le monde, hier, aujourd’hui et surtout demain ; de raconter ce que le monde doit à ce berceau de l’humanité dont la démographie, le sous-sol minier et les taux de croissance économique en font le continent de l’avenir. L’Afrique est souvent associée à la pauvreté, au manque de libertés, aux coups d’état, et bien entendu à ses migrants qui transforment la Méditerranée en vaste cimetière, symbole des illusions perdues. ». Plus loin, elle dira que l’Afrique du 21ème siècle est le continent d’une jeunesse inspirante et engagée qui entend bien être aux commandes de son propre destin.

 

Adam DIALLO

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *