Week-end offensif des Fama : une dizaine de groupes armés terroristes neutralisés

L’armée malienne a mené une série d’opérations ce week-end au nord et centre du Mali. Dimanche 27 décembre, les Fama ont informé avoir infligé une lourde perte à des hommes armés non identifiés évoluant sur des motos. Ces terroristes avaient fait incursion dans la localité de Kèrèkara, une localité située à environ 7 kilomètres au Sud de Koro.

Selon un communiqué de l’armée, les assaillants avaient tenté d’emporter du bétail dans leur fuite, avant d’être intercepté à l’issue d’une course poursuite entreprise par les renforts de l’armée. Deux terroristes ont péri dans les affrontements.

Sur le chemin de retour, à 4 kilomètres de Koro, l’équipe de renfort a été accrochée. Bilan : « quatre terroristes neutralisés, un pistolet mitrailleur saisi ».

Un peu plus au nord, dans le secteur de Nianfunké, à 10 km au nord de Dofana, un individu s’est fait exploser par un EEI suite à une mauvaise manipulation, alorsqu’il voulait enterrer l’engin contre le détachement des Fama de Soumpi, de retour d’une mission de conjonction avec le détachement de Léré. Aucune perte en vie humaine ni de dégâts matériels à déplorer côté Fama.

Le même week-end, dans le cercle de Djenné des éléments des forces de défense et de sécurité stationnés à Sofara avaient engagé une course poursuite contre des voleurs de bétails déguisés en donzos, et recupéré du bétail volé à Dakadjalan.

Par ailleurs, les forces de défense et de sécurité dénoncent des informations mensongères faisant état d’exactions des populations dans le cadre de leurs opérations. Assimilant ces allégations à une propagande des groupes armés terroristes.

Cependant, plusieurs organisations de défense des droits de l’homme accusent régulièrement l’armée malienne d’abus et d’exactions contre des populations civiles. Des accusations classées sans suite.

 

Rédaction 

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*