Climat : un harmattan chaud

Climat : un harmattan chaud

 

Au Mali, depuis quelques années, les pluies s’installent tardivement, des saisons froides qui s’apparente plus à des saisons chaudes comme ce que nous vivons cette année prouvent que le climat n’est pas un système figé. Pour les experts de Mali Météo, ce phénomène s’explique par le réchauffement climatique nourrit par des comportements humains. Toutefois son impact sur la santé est inquiétant pour les spécialistes.
Pendant ces 130 dernières années, la température a augmenté d’environ 0,85°C dans le monde. Les experts, indiquent que pour les 25 dernières années, le rythme s’est accéléré et l’on est à plus de 0,18°C de réchauffement par décennie.
Les impacts du réchauffement climatique sont de plus en plus forts et s’accélèrent de jour en jour. Une augmentation essentiellement due à celle des gaz à effet de serre et des habitudes de l’Homme au quotidien. Favorisant la montée du niveau des mers et à l’effondrement des glaciers. A cela s’ajoutent les évènements météorologiques notamment les vagues de chaleurs, des inondations, la sécheresse de plus en plus intense.
Selon une prévision de l’OMS, entre 2030 et 2050, si rien n’est fait les changements climatiques devraient générer près de 300 000 décès supplémentaires par an avec un accroissement de la malnutrition, les maladies transmises par des insectes, les diarrhées et le stress liés à la chaleur entre autres.
« Avec l’industrialisation de l’économie y a eu des changements dus à l’évolution, les automobiles, des structures industrielles qui émettent des gaz à effet de serre. Ces gaz ont des conséquences sur la température que nous recevons. Et c’est l’éclairement que nous recevons du soleil qui nous permet de faire l’évolution du rayon qui est nécessaire pour le bon fonctionnement de la terre. Et actuellement, la température est piégée par les gaz à effet de serre et nous avons aujourd’hui un ressentit de température plus élevé », explique Moussa Toure directeur d’Observation Prévision Métrologique de Mali Météo.
Le directeur d’Observation Prévision Métrologique de Mali Météo prévient que des précautions urgentes s’imposent en vue de réduire la pollution humaine. Une étude de Mali Météo démontre que les 5 dernières années sont les années les plus chaudes que le pays ait connu depuis 1850. En plus, le Mali dépend fortement de l’écosystème pour sa production agricole.

Adam DIALLO

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *