PRVM-FASOKO : Un mouvement intégré des jeunes et des femmes sur les fonts baptismaux 

 

Dans le souci de redynamiser les structures des jeunes et femmes, pour la vulgarisation des idéaux du Parti pour la restauration des valeurs du Mali (PRVM-FASOKO), les Mouvements intégrés de jeunes et de femmes viennent de voir le jour. L’information a été donnée au cours d’une conférence de presse, tenue, le vendredi 29 janvier 2021, au siège dudit parti à Niamakoro Cité-Unicef. L’occasion était mise à profit par les conférenciers pour évoquer les sujets d’actualité du parti.

Ces Mouvements ont pour objectif de vulgariser les idéaux du parti auprès des militants et sympathisants, de mettre l’accent sur l’implantation et la redynamisation des structures de jeunes et de femmes. Le Mouvement intégré des jeunes et femmes du (PRVM-FASOKO) fait suite au congrès ordinaire des jeunes du parti le 26 décembre 2020 où les leaders politiques avaient décidé de conjuguer les efforts.

Aussi, un autre congrès extraordinaire du Bureau Exécutif réélisait au Palais des Sport de Hamdallaye le Président Mamadou Oumar Sidibé comme président salué par la présidente du Mouvement des femmes, Mme Aminata Diakité.

En ce qui concerne le plan d’actions 2021 des Mouvements intégrés du PRVM-FASOKO, le Secrétaire politique du Mouvement des jeunes, Mouctar Diop, souligne qu’il contribue à la visibilité et à l’extension du parti à travers des actions du Mouvement national des jeunes et du Mouvement national des femmes du parti.

Quant aux activités, retenons que les actions de ces mouvements porteront sur l’organisation des sessions de formation et de renforcement des capacités des membres des structures de jeunes et de femmes, militants et sympathisant, l’acquisition des cartes de membres et des fiches d’adhérent dans les comités, sous-sections et sections sur tout le territoire. A cela, s’ajoute, l’organisation des missions de coordination des activités et de renforcement des structures de jeunes et de femmes de l’intérieur du pays.

Dans le cadre de cette mission des mouvements, Mme Touré Kadiatou Touré ajoutera qu’ils vont procéder à la constitution et la mise en ligne d’une banque de CV des militants du parti ; l’organisation d’ateliers de formations sur la participation stratégique des jeunes et des femmes aux élections municipales 2021.

Autres défis pour ces mouvements, la participation à des émissions radiophoniques et télévisées pour promouvoir les idéaux du parti ; l’organisation d’assises trimestrielles sur les secteurs des services sociaux et ceux pourvoyeurs d’emploi pour les jeunes et les femmes du pays : santé, éducation, consommation des produits et services, main d’œuvre qualifiée ; industrie de transformation.

Cette rencontre avec la presse était aussi une opportunité pour évoquer les comportements de certains dissidents du parti. En effet, une partie des membres du parti dénoncent sur les réseaux sociaux l’élection de Mamadou Oumar Sidibé à la tête du parti depuis le congrès extraordinaire.

Les cadres du parti indiquent qu’aujourd’hui le PRVM-FASOKO est devenu le point de chute de plusieurs politiciens et aussi des partis politiques. Au même moment, certaines personnes créent la division dans la famille du chameau blanc. Malgré cette tension, le 3e Vice-président Yaya Oumar Diarra révèle qu’une commission est mise en place afin de raisonner les dissidents en conjuguant les efforts. Selon le Secrétaire général du Mouvement des jeunes, Badra Aliou Kagnatao, le Président Mamadou Oumar Sidibé dirige un bureau légitime et légal et il a le soutien de tous les militants, militantes et sympathisants.

Seydou K. KONE.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*