Ramadan en vue : le prix de la viande prend l’ascenseur

 

Après l’huile et la farine, depuis le début de la semaine courante, on constate la hausse du prix de la viande. Une situation de plus, insupportable par la population, car nombreux sont ceux qui ignorent les raisons réelles de la hausse des prix.

La viande est l’un des aliments quotidiens les plus consommés dans chaque ménage au Mali. Elle s’estime à 7,4 kg par an par personne. Mais depuis peu, nous assistons à une hausse incontrôlée du prix de la viande. Le kilogramme passe de 2200 Fcfa à 2400 Fcfa, soit une augmentation de 200 F.

Des bouchers expliquent la situation par le manque de bœuf dû à l’insécurité au Nord Mali, qui ne facilite pas le transport du bétail vers la capitale, causant ainsi une augmentation du prix du bœuf.

« Ce n’est le souhait de personne d’augmenter du jour au lendemain les prix. Mais la situation oblige, les conditions dans lesquelles nous nous approvisionnons poussent à prendre certaines décisions pour pouvoir s’en sortir » se décharge un boucher sous l’anonymat.
Une explication qui semble ne pas convaincre la clientèle.

« Ce sont des excuses bidons. Le Malien aime trop la cherté et les prix ne baissent plus. L’an passé, on a connu une hausse après quoi le prix n’est plus revenu à l’initiale. Imaginez à un mois du ramadan, le marché est cher comme cela. Qu’allons-nous faire dans un mois » se demande une ménagère, qui interpelle urgemment les autorités face à la situation.

 

Adam Diallo

 

 

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*