PRESIDENTIELLE 2022 : Le PDG du groupe CIRA, Seydou Mamadou Coulibaly se positionne

PRESIDENTIELLE 2022 : Le PDG du groupe CIRA, Seydou Mamadou Coulibaly se positionne

 

Depuis quelques temps, les rumeurs circulent sur une éventuelle candidature du Président directeur général de (Cira Mali), Seydou Mamadou Coulibaly, aux élections présidentielles à venir. Les nombreuses supputations précisent dorénavant la candidature de ce magnat du secteur privé du Mali.

Pour porter cette candidature un grand mouvement dénommé « Le Pacte citoyen « Benkan », l’engagement des Maliens, l’Union sacrée pour le Mali » vient de voir le jour. Ce mouvement sous la présidence du PDG de CIRA, Seydou Mamadou Coulibaly, constitué de plusieurs personnalités du pays provenant des différents secteurs publics et privés, se veut rassembleur d’abord autour des défis de la nation.

La logique de création de cette association part du fait que le Mali a beaucoup souffert de la politique des politiciens, qui ont pensé beaucoup à leur propre réussite plutôt qu’au devenir de la nation. Il est donc temps de donner la chance à d’autres personnalités venant d’autres horizons, dont le secteur privé. En faisant la comparaison avec la République du Bénin de Patrice Talon, aujourd’hui les opérateurs économiques ont des projets de société fiables et convaincants, ils ont la chance de briguer la présidence aux échéances des élections présidentielles prochaines. « Je m’engage solennellement à exécuter ma mission avec détermination, droiture, abnégation et humilité. La tâche est noble, car il s’agit de remettre debout notre pays, notre unique patrie. Et aucun sacrifice n’est de trop pour cela », a déclaré le PDG Seydou Mamadou Coulibaly lors du lancement de ce mouvement. Le richissime homme d’affaires que ses partisans qualifient de ‘’Talon’’ malien, a fait savoir que le chemin est long et plein d’embûches, compte tenu de l’environnement dans lequel le regroupement va évoluer. « J’en appelle à l’engagement citoyen et patriotique de tous et je vous invite tous à la tâche. Seule l’union de tous les Maliens et de toutes les Maliennes, issus d’associations, de mouvements, de partis politiques, patriotes sans ancrage partisan, peut changer le cours de notre histoire », a-t-il énoncé.

Par ailleurs, en plus de ce mouvement, l’homme d’affaires candidat à la présidentielle de 2022 semble viser le portage de l’ADEMA-PASJ comme candidat. Selon les informations, cette décision se tranchera lors du congrès du parti de l’abeille dans les jours à venir.

SKK

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *