Retard des salaires : la réaction du MATD

Retard des salaires : la réaction du MATD

 

La problématique du retard dans le paiement des salaires des enseignants des collectivités territoriales demeure un défi pour les acteurs de l’école au Mali depuis plusieurs années. Face à cette situation, le Ministre de l’Administration Territoriale et de la Décentralisation initie des mesures pour palier le blocage et éviter les arrêts incessants de cours.

Interpelé par le Conseil National de Transition, le 25 février dernier, le lieutenant-colonel Abdoulaye Maiga s’est engagé à améliorer les conditions de travail des enseignants des collectivités territoriales ‘’victimes d’un retard chronique dans le paiement de leurs salaires’’ selon Adama Fomba.

Selon l’interpellateur, l’option de la gestion décentralisée de l’école malienne à travers la création des collectivités territoriales semble aujourd’hui atteinte ses limites en dépit des mesures juridiques et réglementaires. Les acteurs en charge du traitement des salaires n’arrivent pas à respecter le délai de paiement conformément à la lettre N° 01627 MEF-SG du 19 mai 2011 qui fait état du processus de traitement des salaires des enseignants fonctionnaires des collectivités territoriales dont la durée ne doit pas dépasser le 25 du mois en cours.

Le de l’Administration Territoriale et de la Décentralisation, quant à lui s’accorde sur la lourdeur du circuit de traitement : « L’Etat met à la disposition des régions les salaires de ces enseignants. Il est ensuite demandé à chaque gouverneur de prendre une décision pour mettre ces ressources nécessaires à la disposition des différentes collectivités à travers le trésor. Et les collectivités elles-mêmes font des mandats pour accéder aux fonds au niveau du trésor après visa du contrôle financier », admet-il.

Toutefois, le Lieutenant-Colonel, rassure sur son engament à résoudre cette problématique aux fins de soulager les enseignants et pour la promotion de l’excellence à l’école : « Une lettre de rappel a été envoyée aux représentants de l’Etat et aux chefs des organes exécutifs de ces collectivités territoriales de nous rendre compte à temps de l’exécution de cette instruction. La deuxième mesure, c’est une réflexion en cours pour voir avec le bureau central des soldes la faisabilité de ramener les salaires des enseignants des collectivités territoriales à leur niveau ce qui permettrait de faire face à ce retard de paiement de salaire observé ici et là », a-t-il déclaré.

Andiè A. DARA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *