Commune V : La transparence comme mode de gestion de la mairie

Commune V : La transparence comme mode de gestion de la mairie

 

Le maire de la Commune V du district de Bamako, Amadou Ouattara, a tenu à l’hôtel Olympe, le 03 avril dernier, la 8e édition du déjeuner de presse pour présenter le bilan des six mois à la tête de la commune. Il était accompagné pour la circonstance par quelques membres de son bureau communal.

Environ cinq ans, après son élection, le Bureau communal de la Mairie de la Commune V, sous le leadership du maire Amadou Ouattara, a instauré une restitution semestrielle à la population de ladite commune. Cette rencontre permet d’informer les populations aux travers des médias sur la gestion de la commune. Cette édition, concerne la période du dernier semestre de l’année 2020. Cependant, malgré la pandémie du Coronavirus, le maire Amadou Ouattara et son équipe ont eu à faire des réalisations dans plusieurs domaines.

Le maire a indiqué que la loi les oblige à faire le compte rendu de leurs activités à la population une fois par an. « Nous à notre arrivée, nous avons voulu que ce compte rendu soit deux fois par an. Nous ne voulons pas, poursuit-il, qu’il se créé un fossé entre nous et la population car nous sommes à leur service. A travers ce compte rendu, nous allons exposer le bilan des six mois passés et aussi parler de notre vision dans le cadre de l’émergence de notre commune. Cela nous permettra évidemment de recueillir les préoccupations et aussi les suggestions des populations afin de jouer mieux notre rôle et notre ambition », a soutenu le maire Ouattara et de dire que le week-end prochain, ils vont sillonner les différents quartiers administratifs pour faire la restitution du bilan de six mois de parcours.

En effet, le maire Ouattara reconnaitra que l’avènement de la Covid-19 en mars 2020 a tout chamboulé. « Nous voulons que les populations nous aident encore pour faire face à cette pandémie. Raison pour laquelle nous avons demandé le concours de la société civile pour relever les défis », déclare-t-il. Il insiste toutefois pour dire que des résultats ont pu être enregistrés.

Par ailleurs, au cours de ce déjeuner de presse le maire Ouattara, sans langue de bois, a su expliquer et répondre aux questions des journalistes sur les domaines d’intervention de la mairie pour le bonheur et le développement de la commune. Il s’agit, entre autres, de l’assainissement, des affaires foncières, du recouvrement des taxes, du recasement des déguerpis à Mountougoula/Diallakorobougou par le Conseil Communal ; des démarches en vue de la levée des obstacles à la généralisation du recouvrement Bioélectronique des taxes et autres redevances (en cours). Les taxes communales sont les ressources pour assurer le développement de la commune, a indiqué le maire.  En outre, cet exercice du maire a été salué à sa juste valeur par la population qui estime que cela prouve suffisamment la transparence dans la gestion de la Mairie et renforce ainsi la confiance.

Seydou K. KONE

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *