Front social : L’UNTM et le Gouvernement vers une fin heureuse ?

Front social : L’UNTM et le Gouvernement vers une fin heureuse ?

 

Les sept points de revendication que comporte le cahier des charges de l’UNTM, semblent avoir trouvé satisfaction. C’est du moins ce qui ressort de la réunion d’hier mercredi 30 juin 2021 du Bureau exécutif de la centrale syndicale après celle tenue hier mardi 29 juin avec le Gouvernement. Les deux parties ont pu trouver un mécanisme d’application du PV précédemment signé et négocié sur quelques points pour mettre une fin définitive à la grève.

L’un des axes majeurs du Gouvernement Choguel Maiga demeure la création d’un climat d’apaisement, de sécurité et de confiance mutuelle avec une trêve globale entre politiques, syndicats et la société civile. Cette dynamique est portée par le patron de la Primature depuis quelques semaines. En effet, Choguel Kokalla Maiga entend mettre fin au bras de fer entre le Gouvernement et son partenaire l’UNTM.

Après la visite de prise de contact au lendemain de sa prise de fonction, une rencontre a eu lieu le mardi 29 juin entre les deux parties. Elles semblent s’accorder sur l’application des points de revendications. Selon les sources concordantes, le Gouvernement s’engage à appliquer intégralement les revendications de l’UNTM et de ses alliés dans les mois à venir.

L’on se rappelle que l’Union Nationale des Travailleurs du Mali revendique aujourd’hui l’application immédiate des accords dont les délais sont à termes échus ou dépassés par rapport aux délais du procès-verbal de conciliation signé le 5 février 2021. A cela, s’ajoutent, le traitement diligent des accords dont les délais ne sont pas arrivés à terme en vue de l’extinction du procès-verbal de conciliation, la prise en main par le gouvernement de Transition des salaires des travailleurs de la COMATEX SA ainsi que le redémarrage de la production dans l’immédiat.

La Centrale syndicale revendique également l’élargissement de la prime de judicature aux greffiers et secrétaires de greffes et parquet, conformément à l’harmonisation du point 1.1 du procès de conciliation. Autres exigences, le retour à leurs postes respectifs des 22 travailleurs du ministère de l’administration territoriale relevés suite à la grève du 09 novembre au 22 décembre 2020, l’application immédiate du point d’accord relatif au paiement des salaires des fonctionnaires des collectivités territoriales du cadre de l’administration générale conformément aux procès-verbaux de conciliation des 23 mai 2017, 24 mai 2018 et 26 juin 2019. Enfin le gouvernement devra appliquer aussi immédiatement les accords d’établissement des Agence de Développement régional (ADR) du Mali.

A.A.D

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *