GESTION DES ÉLECTIONS : le ministre de l’Administration territoriale renforcé

GESTION DES ÉLECTIONS : le ministre de l’Administration territoriale renforcé

 

L’organisation des élections a fait l’objet de divergences entre la primature et le ministre de l’administration territoriale. La question est désormais tranchée par le président de la transition, le colonel Assimi Goita, qui a signé un décret en date du lundi 26 Juillet 2021. Les attributions des départements nous donnent un éclairage.   

Le décret N° 2021-0474/PT-RM du 26 juillet 2021, signé ce lundi, fixe les attributions spécifiques des membres du gouvernement. Dans son article 5, le décret souligne que le ministère de l’Administration territoriale et de la décentralisation, a l’initiative et la responsabilité de « l’organisation des opérations électorales et référendaires, en rapport avec les autres structures intervenant dans ces opérations ».

Le même décret, cosigné par le premier ministre et le président de transition, définit également les attributions de tous les autres départements.

Le ministère de l’administration territoriale assure en effet, la « coordination des relations du Gouvernement avec les partis politiques, les groupements politiques et les associations », notamment, mais aussi l’information « régulière du Gouvernement sur la situation politique et sociale du pays ».

Ainsi, par cet acte, comme nous l’avons précédemment souligné dans nos livraisons, le président de la transition vient de prendre une responsabilité importante qui met fin à un imbroglio qui opposait la primature et le ministère de l’administration territoriale, et interrogeait sur la bonne tenue des élections. Un pas décisif est désormais pris.

Ousmane Tangara  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *