Monnaie : La pièce de 250F fait peur !

Monnaie : La pièce de 250F fait peur !

 

Dans les transports en commun, dans les boutiques en passant par les commerces des marchés, la pièce de 250F est catégoriquement refusée par les commerçants au Mali. Cette situation, qui perdure depuis un moment à Bamako, interpelle plus d’un.

Les monnaies lisses en circulation ont toujours posé un problème aux usagers, du fait qu’elles ont duré en circulation. Toutefois, la situation est d’autant plus inquiétante en ce qui concerne la pièce de 250F. Elle est catégoriquement refusée. Et la polémique est sans limite. Cette pièce de monnaie semble tomber dans un mépris à tel point que les usagers se permettent même de douter ouvertement de leur valeur marchande.

Selon beaucoup d’observateurs, c’est un manque de respect de retourner une pièce sous prétexte qu’elle est usée alors ce n’est pas vous qui l’avez inventée. L’argent passe d’une main à autre, il ne reste éternellement avec personne.

D’autres, pointent du doigt le silence de la BECEAO et de la Banque Centrale : « Selon les textes, nul n’a le droit de refuser la monnaie émise par ces autorités monétaires en paiement d’un service ou d’un bien. Je pense que c’est une polémique qui n’a pas lieu d’être. Le Malien aime créer des faux problèmes. Aux dernières nouvelles la pièce de 250F est toujours légale tant que la BECEAO ne décide pas de la retirer de la circulation. En ce qui concerne les pièces lisses, elles s’échangent dans toutes les banques de la BECEAO et c’est un droit absolu à tous les consommateurs » nous explique un agent d’une banque sous l’anonymat.

Adam DIALLO

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *