Journée mondiale de la vue : « Au Mali, la cécité constitue un exact problème de santé publique, mais aussi socio-économique » dixit le ministre, Hamadoun Konaté

A l’instar de la communauté internationale, le Mali a célébré le 12 octobre dernier, la journée mondiale de la vue couplée cette année avec  la  semaine nationale  de  lutte contre la cécité. Lesdites cérémonies étaient sous la conduite du Ministre de la Solidarité et de l’Action Humanitaire, Hamadoun Konaté, l’émissaire du ministre de la Santé et de l’Hygiène Publique en présence des partenaires techniques et financiers et plusieurs autres acteurs dudit domaine.

A l’ouverture, le ministre  Hamadoun Konaté,  dira que cette journée internationale dédiée à la vue est l’une des opportunités aux pays africains de vulgariser  les effets néfastes de cette maladie qui affecte 1,2% de la population ce qui correspond à 214 000 aveugles.  Mais  aussi  que c’est une  opportunité  de  lutter  contre  ses  maladies oculaires notamment la cécité pour diminuer encore son taux de prévalence indiqué ci-dessus. Tout en affirmant également qu’au Mali, la cécité représente un problème de santé publique, mais aussi socio-économique.

Selon lui, les causes essentielles de cécité sont généralement le trachome ; les opacités cornéennes ; les vices de réfraction ; l’onchocercose ; la cataracte, le glaucome avec environ 14% des cécités. Il indique aussi que dans les pays en voies de développement, plus de 90% des handicapés visuels sont dues  au statut socio-économique qui est un facteur déterminant du phénomène.

Alors,  que  suite  aux  défis  restant  à  dégager,  la  mise  à  disposition  des  ressources humaines  de  qualité  en  nombre suffisant  pour  satisfaire  les  besoins  des  patients est très importante.  Plusieurs actions concrètes ont été mises  en  œuvre  pour  la réduction de cette maladie oculaire notamment la présence de l’IOTA ; la création et l’équipement de 14 Centres Secondaires d’Ophtalmologie  pilotés par  des  médecins  ophtalmologistes  et  trente trois (33) Unités de soins oculaires dirigées par des Assistants Médicaux  en  Ophtalmologie ;  l’ouverture effective de la filière optométrie sous l’impulsion de l’Organisation Ouest Africaine de la Santé.

Pour lavice présidente de Hellen Keller Mette Kinoti, elle a vivement remercié les autorités maliennes pour leur dévouement dans le cadre de la lutte contre cette maladie oculaire et en attestant également  que  l’accompagnement  de  sa  structure  ne  fera  pas défaut.

Enfin, il est à savoir que ladite journée a été une occasion pour notre pays de montrer ses efforts à ses partenaires en faveur de l’éradication de ces malades oculaires.

Abdoul Karim Hadji SANGARE

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*